Comment fleurir un mur exposé au nord ?

 

par pacific |

     

Du point de vue jardinage, un mur exposé au nord, ça peut sembler mal parti.
Ce n’est certes pas la situation la plus facile, et on ne peut pas y faire ce que l’on veut.
Mais l’un des secrets du jardinage est de savoir cultiver des plantes adaptées. Et des plantes grimpantes fleurissant au nord, cela existe, il suffit de les connaître. Besoin de fleurir un mur exposé au nord ? Suivez le guide !

Étapes de réalisation

1.

L’Hortensia grimpant : appelé désormais hydrangea, idéal pour fleurir un mur à l’ombre qu’il illuminera de ses grandes fleurs blanches de mai à juillet. Il s’accroche tout seul et peut grimper jusqu’à 15 m.

2.

Le Jasmin d’hiver : il fleurit tout en jaune de décembre à mars. N’étant pas un vrai grimpant, il faudra le fixer au mur où il pourra monter jusqu’à 3 ou 4 m.
Il peut être cultivé en compagnie d’une clématite dont la floraison prendra le relai à la belle saison.

3.

Les clématites, filles des sous-bois, présentent elles aussi des variétés adaptées à l’exposition nord :

« Angélique » : une floraison en mai, puis en septembre, de fleurs en étoiles de taille moyenne, bleu lavande.
« Opaline » : une floraison en mai, puis en septembre de grandes fleurs en étoiles blanc-bleuté.
« Montana » : une floraison très abondante au printemps, mais non remontante, d’une profusion de petites fleurs à quatre pétales déclinant toutes les nuances de rose, selon la variété.
« Crystal Fountain » : une floraison très spectaculaire, en mai puis en septembre, faite d’une fontaine d’étamines jaillissant de l’eau bleue des pétales.
« Clair de Lune » : de grandes fleurs en étoiles mauve pâle striées de blanc, fleurissant en mai, puis en septembre.

4.

La grande famille des rosiers comporte des sujets adaptés à toutes les situations. Dans le cas d’un mur plein nord, elle ne vous décevra pas non plus.
Voici quelques variétés, toutes grimpantes, qu’elle peut vous proposer :

« Blush Noisette » : à la floraison remontante, en petits bouquets de fleurs doubles blanc rosé.
« New Dawn » : un remontant qui couvrira votre mur de grandes fleurs rose pâle très parfumées.
« Etoile de Hollande » : De grandes fleurs doubles rouges et parfumées, avec une remontée en fin d’été.
« Ghislaine de Féligonde » : une floraison remontante de petites fleurs en bouquets rose, puis orangées, pâlissant ensuite vers l’ivoire.
« Iceberg climbing » : Une splendide floraison remontante, à grandes fleurs doubles blanc pur.
« Madame Alfred Carrière » : une floraison remontante en fleurs doubles blanc rosé.
« Zéphirine Drouin » : une floraison remontante à petites fleurs rose vif et parfumées. Un rosier sans épines !
« Albéric Barbier » : de grandes fleurs blanc ivoire, mais non remontant.
« Constance Spry » : de grosses fleurs rose à l’allure de pivoine, mais non remontant.
« Maigold » : de grandes fleurs orange, très parfumées. Non remontant.

5.

Les cultures exposées au nord subissent des conditions plus froides et plus humides.
Il est préférable d’arroser les plantes le matin, sans mouiller le feuillage. Fournissez-leur un terreau allégé, ce qui évitera à l’humidité de stagner. Et paillez les pieds l’hiver.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment transplanter un yucca filamenteux ?

Le yucca filamenteux est apprécié comme plante ornementale grâce à son feuillage persistant, sa tolérance à la sécheresse et ses hautes tiges en forme de cloche. Ses fleurs blanches, qui fleurissent en début d’été, le garnissent d’une touche

acazaban

Comment cultiver la rhubarbe ?

La rhubarbe est une plante vivace rustique et résistante au froid, dont les pétioles rouges et charnus sont comestibles. Comment la cultiver ?

santoline

Comment installer une plante grimpante en pot ?

Quelques précautions sont à prendre pour planter une plante grimpante en pot.

Chercher un article sur Comment fait-on