Comment comprendre la loi Fillon ?

 

par laptitalex |

     
Comment comprendre la loi Fillon ?

La loi Fillon. Que signifie donc cette loi qui s'ajoute au nombre incalculable de lois déjà existantes. La loi Fillon est en fait une réforme. Et oui encore une ! Cette réforme porte sur le régime de retraite de base conduite en 2003 par François Fillon, alors Ministre des Affaires sociales.La réforme Fillon doit, selon les politiques, être l'occasion de corriger les inégalités du système de retraite actuel. Alors comment comprendre cette loi et comment doit-elle être appliquée par un employeur ? Avant tout, quelques explications afin de comprendre les grandes lignes de la réforme Fillon.

Étapes de réalisation

1.

Pour comprendre la loi Fillon, il faut comprendre notre régime de retraite actuel et comment ont été prises les décisions. Notre régime de retraite actuel est basé sur le principe de la solidarité entre générations. C'est à dire que les pensions de retraite versées à nos anciens sont payées sur nos cotisations. Donc ce sont nos salaires qui servent à payer les pensions. Et ce sera les salaires de nos enfants ou petit-enfants qui paieront nos retraites, si le système reste à l'identique.Une partie des cotisations sociales de nos salaires sont versées à des caisses de retraites qui vont elles-mêmes rémunérer les retraités.

2.

Pourquoi cette réforme ? Le système actuel doit être réformé de manière à pouvoir accompagner l'arrivée prochaine à l'âge de la retraite des générations issues du baby boom. La réduction substantielle de la population active va modifier le rapport actifs/inactifs. Cette baisse de population active aurait contrainte l'État à financer une grande partie des retraites. D'où la réforme qui accompagnée d'un allongement de la durée de cotisations permettra le financement des futures retraites et l'harmonisation des régimes de retraite.

3.

Quels sont les objectifs visés par la loi Fillon ? L'objectif du gouvernement est de garantir un montant total de pension de retraite au minimum égal à 85 % du SMIC net, à tous les salariés qui ont toujours travaillé à temps plein ; qui ont la durée d'assurance nécessaire pour avoir une retraite à taux plein ; qui ont cotisé pendant toute cette durée sur la base du SMIC. Pour ce faire, il faudra cotiser un trimestre de plus à compter de 2009 de façon à atteindre 164 trimestres de cotisations en 2012.Ce qui signifie qu'il faudra travailler plus longtemps pour avoir une pension au taux maximal.

Chercher un article sur Comment fait-on