Comment découvrir la boule lyonnaise ?

Comment découvrir la boule lyonnaise ?

La boule lyonnais, anciennement « jeu de grosses boules », trouve son origine dans la ville de Lyon d’où il tire son nom. Elle se pratique avec des boules et un but sur un terrain de 27,50 m de long. Aujourd’hui appelé le sport-boule, il demande force, agilité, adresse, précision et concentration. Il faut faire preuve d’une bonne endurance physique pour être au meilleur niveau. On distingue le jeu traditionnel avec 4 types d’épreuves et le jeu sportif avec 5 types d’épreuves plus axés sur des particularités physiques ou techniques. Tous deux peuvent être pratiqués à partir de 7 ans.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Le jeu traditionnel
  • Le combiné
  • Le tir de précision
  • Le tir progressif
  • Le tir en relais
  • Le tir à cadence rapide

Étapes de réalisation

1.

Les joueurs se regroupent au sein de la Fédération Française de Sport Boule (FFSB), qui définit la lyonnaise comme « une discipline sportive de haut niveau de lancer qui s’exprime dans des situations de Point en mouvement, de Tir en course d’élan et de Tir en course continue dont l’objectif est la performance en précision. »

2.

A l’origine, la lyonnaise se jouait avec des boules en pierre, puis en bois seul, puis cloutés. Les premières boules métalliques, alliage de bronze et d’aluminium, sont apparues en 1923. Ces boules sont faites d’une seule pièce, vide, d’où leur nom : intégrale. Certaines boules, appelées racleuses, sont remplies d’éléments en caoutchouc ou de ressorts et s’amortissent en retombant, limitant les effets de rebond. La boule lyonnaise se joue avec des boules adaptées à la taille des mains du joueur, à sa force et à son poste. Son diamètre varie entre 9 et 11 cm et son poids entre 900 et 1200g.

(Crédit photo : www.labouleintegrale.com)

3.

Le but, appelé bouchon ou petit, est similaire à celui de la pétanque, mais d’une taille de 35 à 37 mm. En bois, non ferré, sa couleur doit être uniforme. On le lance au début de la partie traditionnelle. C’est alors l’objectif à atteindre pour les boules des joueurs afin de marquer le plus de points possibles.

4.

L’objectif d’une partie traditionnelle est de marquer le maximum de points en mettant le plus de boules possibles près du but. Les joueurs s’affrontent en tête à tête, double, triple ou quadrette. On distingue les pointeurs et les tireurs. Les parties se déroulent généralement en 11 ou 13 points.

5.

Le combiné est une épreuve en simple qui se déroule en 8 séquences où les compétiteurs seront tour à tour tireur ou pointeur. Le pointeur lance le but et une cible est matérialisée par un cercle d’un rayon de 70 cm autour de ce but. Il doit ensuite positionné une boule dans la cible, ce qui lui fait gagner 1 point, 2 s’il est à moins de 5 mm du but. Puis c’est tour du tireur qui doit éliminer la boule du pointeur et gagner 1 point, 2 s’il fait un carreau.

6.

Le tir de précision est une épreuve d’adresse au tir. Il se déroule sur une série de 11 lancers avec un temps limite de 30 secondes par boules. Les cibles à atteindre se situent entre 13,10 m et 18 m. Le maximum de points cumulables est de 37.

7.

Le tir progressif allie adresse et endurance. Le but est de réussir un maximum de tir dans un temps imparti (ex : 6 cibles en 5 mn). En course continu, l’athlète tire alternativement sur des boules cibles placées à des distances différentes, d’un sens du terrain, puis dans l’autre.

8.

Le tir en relais est une épreuve en double, en course continue, sur un temps imparti. Le premier joueur tire 4 boules sur les cibles fixent avant de passer la main à son partenaire.

9.

Le tir a cadence rapide est une épreuve en simple, en course continue, qui consiste à toucher le maximum de cibles à une distance fixe (ex : 14 m pour les hommes) dans un temps imparti.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Lors du week-end de la Pentecôté, prévoyez une visite à Lyon, place Bellecourt, où se tient un des plus grand tournoi de boule lyonnaise.

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment partir en vacances à Vannes ?

Vannes, magnifique ville du Morbihan, est un de ces lieux dans lesquels on aime à flâner longuement. Je vous emmène visiter une des plus belles villes de Bretagne, au son du tam-tam des korrigans alors... Suivez le guide !

mariegrousset1

Comment visiter Lille ?

Si on appelle Lille « Petit Paris », croyez-moi ça, n'est pas du flan. Haussmannienne et charmante à souhait, Lille fait partie de ces métropoles bourdonnantes dans lesquelles on peut tout de même circuler sans risquer de se faire piétiner par un

veronyc

Comment planifier un week-end à Paris avec des enfants ?

Ah Paris ! La plus belle ville du monde est entrée dans les tendances déco de ces dernières années et pourtant, vous n'y avez encore jamais mis les pieds ou alors, il y a très longtemps. Et si vous vous décidiez d'emmener vos p'tits bouts dans la ca

Chercher un article sur Comment fait-on