Comment bien cultiver les légumes asiatiques ?

 

par natlie73 |

     
Comment bien cultiver les légumes asiatiques ?

Un coin de potager, des plants bien choisis… Voilà une belle façon de voyager et de cultiver l’exotisme chez soi. Le potager chinois est un modèle de culture intensive : pas un pouce de terre n’est perdu, et il n’est pas rare de faire deux ou trois récoltes dans l’année. Parmi les plus faciles à réussir dans nos jardins, voici 4 légumes qui ne demandent qu’un peu de chaleur et de soleil…

Étapes de réalisation

1.

Pe-tsaï, en forme de grande laitue romaine, et pak-choï, évoquent la poirée, avec des côtes blanches prononcées, au goût de noisette une fois braisées, sont les choux de chine bien adaptés en France, au nord comme au sud. Avec un bon résultat en semis (début août), et une récolte en septembre, à condition de tenir les limaces à l’écart avec un cordon de cendres sèches.

2.

Ail de chine ! Décoratif en fleurs et précieux pour ses feuilles en lanières, plus plates que celles de la ciboulette, il délivre une saveur plus discrète que l’ail en gousses. Il se sème dès mars. On peut repiquer celui du marché, s’il est très frais et avec le bulbe, pour le goûter au printemps. Il réussit très bien en bac

3.

Perilla de Nankin ! Il présente des feuilles dentelées, un peu comme l’ortie, verte ou pourpre. D’une saveur épicée avec un arrière-plan d’agrume, il est délicieux émincé sur une salade de fruits. Quelques brins suffisent ! Vendu parmi les assortiments de plantes pour massifs, il se repique à partir du 15 mai.

4.

Igname de chine ! Voici une liane que l’on peut cultiver sur des tuteurs en tipi. Entamer la culture de l’igname en bouturant l’extrémité fine d’un tubercule du commerce. Laisser en terre, car c’est seulement la deuxième année que l’on peut procéder à leur récolte (octobre) sous nos climats. Les petits tubercules en forme de masure et au goût sucré, rappelle la patate douce.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on