Comment reconnaître une dépression masquée ?

 

par miara |

     

La dépression n’est pas toujours aisément décelable par l’entourage de la personne qui y est sujette. Il existe, en effet, ce qu’on appelle une dépression masquée qui donne la part belle aux symptômes physiques. Ce qui pourrait vous induire à l’erreur. Voici comment savoir si une personne est sujette à une dépression masquée.

Étapes de réalisation

1.

La dépression masquée ne laisse pas apparaître les signes psychiques de la dépression : elle ne met en exergue que les signes physiques. C’est ainsi qu’une personne qui y est sujette se plaint de différentes douleurs (migraine, manque d’appétit, fatigue, insomnie, etc.) sans qu’on ne parvienne à en identifier la cause.

2.

Pour diagnostiquer une dépression masquée, il faut procéder par élimination : commencez par recenser la liste des symptômes que présente la personne et détaillez-les au médecin. Ce dernier effectuera un diagnostic : si les symptômes ne ramènent pas à une maladie précise, il y a des risques que ce soit une dépression masquée.

3.

Lorsque la dépression masquée a été établie avec certitude, conseillez à la personne qui y est sujette de cesser de prendre des médicaments antidouleur pour calmer ses maux. Faites en sorte, parallèlement, qu’elle suive une thérapie afin de soigner ses maux psychiques qui se trouvent à l’origine de ses maux physiques.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mal-être