Comment choisir un implant cochléaire ?

 

par pumaone |

     

Le choix d'un implant cochléaire peut être une tâche intimidante. Pour pouvoir faire un choix, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Vous devez penser à sa fonction, la durée de vie de la batterie et d'autres critères qui permettent, lors de l'achat d'un implant cochléaire, de déterminer quel implant est un bon ajustement. Si ce sujet vous intéresse et que vous souhaitez avoir quelques conseils pour vous guider dans l'achat d'un implant cochléaire, lisez la suite...

Étapes de réalisation

1.

Il existe trois grandes marques d'implants cochléaires. Comparer les composantes de chaque marque, y compris les transformateurs et les aimants. Considérez les caractéristiques des conceptions différentes. Vous pouvez également envisager le choix des couleurs.

2.

Vérifiez le type de batterie et la durée de vie de chaque marque. Est-ce qu'il peut être utilisé avec des piles rechargeables ? Quels types de piles et combien sont nécessaires ? Envisagez également le coût des batteries par an.

3.

Vérifiez également le nombre de programmes qui peuvent être réglés et personnalisés avec chaque marque. Ces programmes permettent à l'utilisateur un certain contrôle sur le son qui vient dans le processeur. Déterminez la compatibilité IRM avec chaque marque. Certaines marques exigent une chirurgie mineure pour enlever l'aimant à l'intérieur et de le replacer après que l'IRM soit finit.

Commentaires

choisir le meilleur | 18/11/2010  

Bonjour, D'abord il faut savoir qu'en France 4 marques sont disponibles mais que les parts de marchés ne sont pas du tout homogènes, certainement pas un hasard ! En mon sens, le choix doit se faire sur le niveaux de fiabilité de la partie interne implantée car on ne sait pas si on pourra se faire enlever et remmettre un implant de nombreuses fois dans sa vie. Il est trop facile pour certains fabricant de balayer d'un revers de main les soucis du passé par une nouvelle génération pour laquelle en vérité on a pas encore le recul suffisant pour s'assurer que les problèmes du passé ont vraiement été résolus ! En ce qui concerne l'IRM, il est assez probable sur une vie que l'on ait un jour besoin de ce type d'imagerie pour contrôler la presence de tumeurs cérébrales par exemple, on arrive a les voir plus tôt avec l'IRM qu'avec le scanner; le plus important à savoir c'est que si l'on ne peut pas extraire l'aimant interne de l'implant, il y a toute une zone du cerveau du côté de l'implant cochléaire que l'on ne pourra pas voir ! Enfin, l'érgonomie de système externe est à prendre en compte pour changer facilement de programme et savoir facilement contrôler les fonctions de son appareil externe.

Chercher un article sur Comment fait-on