Comment vivre loin de la société de consommation ?

 

par Nanna |

     
Comment vivre loin de la société de consommation ?

A une époque ou on parle de pénurie d’eau potable et d’énergie renouvelable, il est d’actualité de s’interroger sur notre mode vie. Pourquoi ne pas vivre à la manière de nos grand-mères sans eau courante, sans électricité, avec un chauffage au bois ? Pour votre retraite à la campagne, choisissez une habitation rustique, voire une cabane bien conçue dans laquelle vous pourrez vous ressourcer le temps d’un week-end. Les plus téméraires pourront s’y installer toute l’année si ils font preuve d’organisation. Profitez des techniques des anciens pour retrouver un art de vivre sain en accord avec l’environnement naturel.

Étapes de réalisation

1.

Comment vivre loin de la société de consommation ?

Le potager :
Vous avez choisi de vivre proche de la nature, alors, sortez vos outils de jardinier pour subvenir aux besoins alimentaires de la famille en limitant les séances de shopping au supermarché. Vous pouvez produire une grande partie de votre nourriture, selon votre courage et vos compétences. Prévoyez une parcelle de terrain ou la terre semble riche et faites des apports en compost ou en humus en fonction de la qualité du sol. Sur le long terme il peut être intéressant de planter des arbres fruitiers, comme des pommiers et des poiriers pour faire des compotes et des conserves de fruit. Certains produit comme les haricots, les pommes de terre, les radis et les fèves par exemple poussent facilement, sans trop d’entretien tandis que les melons, les fraises ou les citrouilles par exemple nécessitent plus de soin.

2.

L’approvisionnement en eau :
L’eau de pluie : vous pouvez récupérer l’eau de pluie riche en sels minéraux, en branchant l’écoulement de la gouttière sur une citerne enterrée afin de conserver la fraîcheur et la qualité de l’eau ou sur un puits sec ou peu fournit. En cas de longues périodes de sécheresse, laissez tomber la pluie au moins douze heures afin que les toitures soient lavées avant de remplir la cuve.
Pour l’arrosage vous pouvez récupérer ces premières eaux ou utiliser de l’eau récoltée dans des bacs ou des petits bassins à l’aide de canaux directionnels pour les terrains pentus.
L’eau de rivière : non polluée, l’eau de rivière peut être récupérée pour l’arrosage et être acheminée vers vos cultures avec un système d’irrigation.
L’eau de source : Si rare, l’eau de source est un trésor duquel vous devrez prendre soin. Désherbez et nettoyez l’arrivée d’eau, puis prévoyez trois bassins communiquant à étage. Quand le premier bassin est remplit, il déborde et il remplit le second dans lequel se déposent les impuretés, avant de déborder à son tour et de remplir le dernier bassin d’une eau propre et pure.

3.

Les clôtures :
Pour limiter les désagréments visuels et l’impact sur l’ensoleillement de votre terrain dus à la construction d’un mur, préférez aménager des barrières à claire-voie doublées d’une haie. L’aération de votre jardin sera optimum tout en limitant la force des vents et en coupant la vue des regards intrus. Si vous êtes vraiment isolé, en pleine campagne, vous n’êtes pas nécessairement obligé de fermer votre parcelle, quelques haies coupe-vent seront suffisantes.

4.

Les wc :
Avoir des toilettes à l’ancienne n’est pas si contraignant qu’il n’y parait. Il vous suffit d’utiliser un seau avec couvercle dans lequel vous verserez un peu d’eau avant de l’utiliser. Prenez soin de jeter le papier hygiénique dans une poubelle à part car vous viderez le seau matin et soir sur votre tas de compost recouvert d’un peu de terre pour limiter les odeurs.

5.

Les ordures :
Comme dans une maison moderne, prévoyez trois poubelles.
La poubelle à déchet organique viendra chaque jour enrichir votre compost.
La poubelle de recyclage dans laquelle vous pourrez piocher carton, papier ou plastique selon vos besoins pour vos créations artistique ou pour des besoins plus fonctionnels (une boite en carton peut servir de rangement, une bouteille en plastiques peut être customisée en vase…).
La poubelle pour tout le reste que vous ramènerez au moins deux fois par semaine à la décharge, afin d’éviter les invasions d’insectes. A ce propos, pensez à rincer tous vos emballages en contact direct avec la nourriture pour éviter d’héberger une grande colonie de fourmis par exemple.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Vous pouvez utiliser vos déchets de verre ou de métal comme répulsif contre les lapins ou les taupes qui envisageraient de ruiner votre jardin.

Commentaires

greggd77 | 19/12/2010  

on vit dans un monde qui nous oblige nous forçent à consommer,dépenser toujours plus, a vivre dans un systéme qui tourne à l'envers, l insécurité c'est le systéme qui la créer, on innonde les gens de pub, de technologie, on créer l'envie mais il faut payer, les gens s'endettent pour tous sa, n'ont pas les moyens de subvenir a leurs envies, et on leur en jettent pleins les yeux toujours plus, vous n'avez pas d'argent faites un crédit, étalé vos dépenses, vous avez trop de crédit, vous ne payez pas, je vous envoie un huissier,ou suicidez vous, ou volez, commetez un bracage, buvez, devenez violent, frapper votre femme car elle est dépassé par une situation merdique, une vie de merde. on mange de la pub à longueur de temps, acheter acheter, abrutissons nous avec la télé,love sto**,secret sto**,tournez man***, et j'en passe, supporter l'indifférence, l'insociabilité, l'irespect, une vieille dame avec sa canne qui ne peut pas monter tranquilement dans un bus car tous le monde se poussent, et les jeunes con avec leur balladeurs incapable de cédé leur place assise, et la spéculation des promoteurs et agences immobiliéres qui vende et loue des appartements a des prix exhorbitant, qui pousse les gens à sombrer, on ne peu plus s'en sortir de tous se cercle vissieux, elle est ou la technologie, on a plus de pauvres qu'avant, plus de criminalité, d'escrocs et je suis plus que bien placé pour le dire! mais arretons de subir, de suivre ce chemin, il nous méne tous droits à notre perte, et l'état balance des aides à gogo pour palier à cette vie de me***, enfin ce n'est qu'un résumer grossier et des exemples parmis des centaines, mais qu'on aille me prouver le contraire, on est coincé dans se systéme et j'invite les gens excéder à me rejoindre, on se barre, on créer notre propre petit coin indépendant, autonome....il y a des idées et des gens intelligent dans se monde alors levez vous.voila j'étais en colére j'ai écris à la vas vite et sa me fait du bien. désolé pour les fautes!

greggd77 | 17/12/2010  

gregory_726arobasehot.....com

greggd77 | 17/12/2010  

*******@h......com

greggd77 | 17/12/2010  

Bonsoir, je veux tout quitter, ras le bol de payer, de voir l'humain s'auto détruire, de se detruire je veux partir,06********....loin trés loin

Sur le même thème

santoline

Comment planter en bac ou jardinière ?

La plantation en bac, en pot, ou en jardinière demande quelques précautions et attentions afin que nos plantes poussent dans les meilleures conditions possible. Suivez le guide pour bien planter en bac ou en jardinière !

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Chercher un article sur Comment fait-on