Comment éliminer les insectes du jardin sans produit chimique ?

 

par xtiane |

     

Jardiner naturellement, c'est possible. L'emploi de pesticides à tort et à travers non seulement nuit à notre santé mais participe encore au déséquilibre de la nature. Plus nous traitons, plus il nous faudra traiter. En agissant ainsi, nous nous privons de l'aide précieuse de certains insectes et animaux (araignées, oiseaux, hérissons, musaraignes, insectes pollinisateurs....) Pire, nous les tuons petit à petit, car ils n'ont plus de quoi se nourrir et se reproduire. Casser un maillon de la chaîne c'est mettre en péril le fragile équilibre de la nature.

Étapes de réalisation

1.

Effectuez régulièrement une rotation des cultures pour limiter la prolifération des parasites et autres nuisibles. Retournez la terre en saison hivernale va permettre aux oiseaux de se nourrir des insectes ainsi ramenés en surface. Faites votre propre compost à partir des déchets de végétaux : il sera aussi efficace que n'importe quel engrais mal dosé.

2.

Avant de traiter, interrogez-vous. Est-ce dû à une mauvaise culture, des conditions climatiques particulières, une exposition plus ou moins bonne, à trop ou pas assez d'arrosage.... ? Les végétaux, comme tout être humain d'ailleurs, ont besoin de temps pour se créer et renforcer leurs défenses naturelles. Trop de traitement les fragilise.

3.

Vous n'aimez pas que votre jardin soit envahi de mauvaises herbes, ne les laissez pas monter en graine et proliférer. Désherbez à la main, utilisez des paillis, versez de l'eau bouillante sur les dallages....

4.

Certaines plantes repoussent les insectes ; plantez-les en bordure de vos carrés de légumes : valériane, capucine, oeillet d'Inde, chrysanthème, menthe, sauge, lavande, thym. Par contre, plantez aussi celles qui les attirent, par ex. la capucine attire le puceron noir ; il n'y a plus qu'à l'arracher et à la brûler.

5.

Cultivez le pyrèthre (de la même famille que la marguerite) qui a une action sur les larves et insectes mous.

6.

Concoctez des purins d'ortie ou d'absinthe ; certaines infusions (tomate, tabac, absinthe...) ont aussi une action répulsive sur les nuisibles ou bien vaporisez un mélange tabac + eau savonneuse pour éliminer les pucerons des arbustes (rosiers par ex.)

7.

L'eau de chaux ou la chaux à manier avec précaution (gants, masque...) que l'on applique au niveau du sol agit efficacement. Faites un cercle autour des plants de chaux pour les mettre à l'abri des limaces.

8.

Disposez des feuilles de thuyas ou de tomates autour des plantes ; posez au ras du sol des boîtes de conserve dans lesquelles vous versez un peu de térébenthine pour attirer la courtilière ; les graines de ricin empoisonnent les doryphores ; le marc de café ou une soucoupe de bière et d'eau sucrée fonctionne bien contre la limace.

9.

Des branches de genêts placées sur les plantes éliminent la chenille ; enfouissez des feuilles de chou ou de navet grossièrement hachées contre les larves du hanneton.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

N'hésitez pas à protéger les animaux utiles en leur ménageant un petit coin "sauvage", un plan d'eau.... etc...

Mise(s) en garde :

Nombre de produits chimiques sont de vrais poisons pour les oiseaux ou les hérissons. (anti-limaces, par ex.)

Commentaires

dounemoune | 02/05/2010  

vraiment tout ces petits conseilles sont appréciable pour jardiner un potager au service de notre santé et du respect de la nature

Chercher un article sur Comment fait-on