Comment faire pour choisir une selle de cheval ?

 

par Me gusta |

     
Comment  faire pour choisir une selle de cheval ?

Le choix d'une selle de cheval dépend en grande partie de l'utilisation que l'on souhaite en faire. Tendance obstacle, mixte, tendance dressage ou balade ? Selle américaine, anglaise, selle australienne, ibérique ou encore bardette pour les enfants ? Un rapide tour d’horizon pour faire votre choix.

Étapes de réalisation

1.

Les principales familles qui se partagent le marché sont :
Les selles dites « anglaises »
Elles sont parmi les plus utilisées en club.
Elles sont dédiées à la monte académique et classique sur le plat en carrière pour des séances de dressage, à l'obstacle ou encore en usage mixte (dressage et obstacle).
Les différences entre les selles mixtes, tendance obstacle ou tendance dressage tiennent à la conformation des quartiers (plus ou moins avancés) et à la forme du troussequin (plus ou moins relevé).
Ces selles se déclinent en cuir ou en matière plastique.
Elles sont obligatoirement pourvues d'un arçon en bois ou en composite.

2.

Les selles américaines
Elles sont dédiées à la monte western (reining, barrel racing...) mais aussi plus globalement à la randonnée. Ces selles confortables ne sont pas faites pour l'obstacle.
Elles se distinguent des selles anglaises par une assise plus large, un pommeau en saillie (corne) et des étrivières larges (fenders) portant des étriers larges le plus souvent en bois. Les selles américaines sont maintenues sur le cheval par une sangle spécifique souvent doublée par une seconde sangle passant sous le ventre.
Ces selles se déclinent en cuir ou en matière plastique.
Elles sont obligatoirement pourvues d'un arçon en bois ou en composite.

3.

Les selles australiennes
Elles sont assez proches dans l'assise des selles américaines. Selon les modèles, elles se déclinent en version avec corne ou sans corne (pommeau à l'américaine ou à l'anglaise).
Ces selles utilisées par les cow-boys australiens se distinguent des selles américaines par des « oreilles » en saillie sur le devant de la selle et l'utilisation d'une sangle classique anglaise pour le maintien de la selle sur le cheval.

4.

Les selles ibériques
Elles sont utilisées principalement pour le dressage de haute école.
Elles présentent une assise bordée de renforts hauts pour bien caler le cavalier. Les étriers sont spécifiques également.

5.

Les selles bardettes ou de monte à crû
Elles sont spécialement destinées aux enfants débutants sur un poney.
Elles sont dites sans arçon puisqu'elles sont formées uniquement d'un tapis de feutre sans renfort d'assise en bois ou composite. Bordée de boudin, la bardette cale l'enfant sur sa monture pour un effet sécurisant.
La selle de monte à cru elle, est plus simple puisqu'elle se présente sous la forme d'un simple tapis de feutre revêtu de cuir ou de PVC sur lequel est fixé des étriers.
Une poignée à l'avant est souvent présente pour rassurer le cavalier en herbe.

A ces grandes familles de selles s'ajoutent des selles plus rares comme :
- les selles camarguaises (mélange de selle ibérique et de selle australienne) ;
- les selles d'amazone pour la monte non plus à califourchon mais avec les deux jambes d'une seul côté ;
- les selles Mc Lehan (selle d'armée pour la randonnée) ;
- les selles sans arçons pour adultes, ...

6.

Selon les types de selles, les tailles sont exprimées de façon différente.
Pour les selles anglaises par exemple, les tailles varient de 15 pouces pour les petits poneys à 19 pouces pour les chevaux de trait. Les graduations sont par ½ (16, 16,5, 17, 17,5, 18, 18,5 et 19).
La taille est à choisir en fonction du cheval mais aussi en fonction de la morphologie du cavalier. Un tout jeune cavalier prendra par exemple une assise de 16 pouces tandis qu'un adulte de grande taille devra prendre une selle 18 pouces.
Pour les selles américaines, les tailles sont exprimées de façon différente. Les selles américaines pour les shetlands sont par exemple en 13 pouces tandis que la selle adulte est généralement en 16 pouces.
La forme du garrot est également à surveiller lorsque l'on choisit une selle. Si la plupart des selles conviennent à 99 % des chevaux, quelques chevaux ou poneys à garrot saillant ou garrot fort devront être équipés d'une selle spécifique.
Autant que possible, un essai préalable doit être fait par le cavalier et sa monture avant achat.

7.

Les selles en cuir sont généralement plus agréables à utiliser puisque le cuir se détend et épouse ainsi plus finement les courbes de son cavalier.
Au négatif, une selle en cuir nécessite de l'entretien (graissage régulier) pour garder toute sa souplesse et sa beauté.
Les selles synthétiques elles sont souvent « moins chics » mais elles sont d'une résistance somme toute largement égale au cuir et ce sans entretien si ce n'est un coup d'éponge.
Le coût d'une selle synthétique est également largement inférieur à celui d'une selle cuir.
Le choix réside donc principalement dans l'utilisation que l'on souhaite faire de sa selle :
- pour un usage intense par un cavalier amoureux de l'équitation, une selle cuir s'impose ;
- un cavalier occasionnel se satisfera largement d'une selle synthétique.

8.

Le prix des selles varient selon plusieurs critères :
- la taille de la selle : logiquement, une selle adulte est toujours plus chère qu'une selle enfant puisqu'elle monopolise plus de matière (en général du cuir) ;
- le modèle : pour une selle anglaise de qualité standard il faut compter autour de 200 à 300 euros environ. Pour une selle américaine, les prix sont également très fluctuants (de 250 à plus de 1 000 euros) en fonction de la matière utilisée (cuir ou synthétique), de la qualité des décorations, de la renommée du sellier outre-atlantique... ;
- la marque : pour une selle de marque (Forestier, Hervé Godignon, Henri de Rivel, Stubben...) les prix peuvent rapidement grimpés à plus de 1 500 euros ;
- la matière : les selles en cuir sont toujours beaucoup plus chères que les selles en synthétique ;
- la qualité de l'arçon : surtout pour les selles américaines. Selon les cas, les arçons peuvent se limiter à un poids supporté de 60 kg alors que d'autres selles plus haut de gamme grimpent jusqu'à 150 kg.

Sur le même thème

Nanna

Comment monter à cheval ? Niveau galop 1.

Un cavalier qui a le niveau galop 1 connaît la base de l'équitation. Il sait monter et s'occuper de son cheval et connaît les règles élémentaires de sécurité.

chrys27

Comment faire partir mon cheval seul en ballade ?

Pour partir seul en balade à cheval, il est recommandé d'avoir un niveau confirmé, un bon sens de l'orientation, connaître les lieux (forêt, plage, campagne) mais aussi les chemins équestres balisés. Il est aussi important d'avoir confiance en son

stylo

Comment nourrir un cheval durant l'hiver ?

Nourrir son cheval l'été est assez simple. Cependant, il n'est pas toujours évident d'apporter la nourriture présentant les nutriments et vitamines nécessaires pour votre cheval durant les grands froids hivernaux. Si ce sujet vous intéresse et que v

Chercher un article sur Comment fait-on