Comment soigner une dépression réactionnelle ?

 

par miara |

     
Comment soigner une dépression réactionnelle ?

Une épreuve ou un deuil peut se trouver être la cause d'une dépression réactionnelle chez certaines personnes. Elles n'arrivent ainsi pas à surmonter leur traumatisme et se retrouve plongée dans la spirale infernale de la dépression. Il est toutefois possible de les aider.

Étapes de réalisation

1.

Apprenez à déceler les signes de la dépression réactionnelle : lorsqu'une personne ne parvient pas à faire son deuil après la perte d'un être cher, lorsque les réactions face au choc persiste dans le temps et, d'une manière générale, lorsque la souffrance morale de la personne persistent, c'est le signe d'une dépression réactionnelle. Ce, surtout si elle est associée à une perte d'appétit, aux signes d'anxiété et au manque de sommeil.

2.

Une fois que vous aurez acquis la certitude que la personne est sujette à ce type de dépression, mettez-la en confiance: ne la blâmez pas de ne pas être assez forte pour surmonter le choc, n'émettez aucun jugement, dites lui juste qu'elle peut vous parler si elle le désire. Tentez aussi de l'approcher pour la persuader de suivre une phychothérapie pour soigner son sentiment de culpabilité.

3.

Outre un suivi en psychothérapie, il peut aussi être utile que la personne prenne des antidépresseurs conjugués à des antianxiogènes. Attention toutefois car la prise de ces médicaments doit être conditionnée par l'aval du médecin traitant de manière à ne pas porter préjudice à l'équilibre mentale de la personne.

Chercher un article sur Comment fait-on