Comment divorcer de son conjoint ?

 

par pumaone |

     
Comment divorcer de son conjoint ?

Vous vivez en couple mais votre vie n'est plus ce qu'elle était. Le besoin de quitter votre partenaire se fait sentir alors que vous vous sentez impuissant (e) face au contrat de mariage qui vous lie.Ne vous gâcher pas la vie car des solutions existent pour retrouver votre vie de célibataire.

Étapes de réalisation

1.

Le divorce par consentement mutuel est la solution dans le cas ou les époux sont entièrement d'accord pour le divorce et ses conséquences. Ainsi, aucune justification n'est à fournir. Ce qui implique que l'un des avocats rédigera une requête signée par les deux époux et l'autre avocat, qui sera ensuite transmise au juge des affaires familiales qui vérifiera la véracité du consentement pour ainsi procéder à l'organisation de l'équité et l'équilibre du divorce, notamment pour les enfants.

2.

Le divorce accepté est utilisé quand les époux sont d'accord sur le divorce mais pas sur les conséquences. Cette solution inclut du temps et de l'énergie car cela vous demandera de rencontrer de nombreuses fois votre avocat et le juge des affaires familiales afin d'arriver à une entente entre vous et votre époux. Bien souvent, cette bataille juridique, débouche sur un divorce pour faute ou pour altération définitive du lien conjugale.

3.

Le divorce pour faute est la solution quand les époux ne sont ni d'accord sur le divorce ni sur ses conséquences. Cette procédure conflictuelle signifie que chacun des époux cherche à prouver la responsabilité de l'autre pour obtenir le plus d'avantages possible. Au final le juge des affaires familiales prononce le divorce aux " torts exclusifs " d'un des époux ou à " torts partagés". Cependant le refus du divorce peut être prononcé s'il est estimé que les fautes ne sont pas suffisamment grave.

4.

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal permet d'obtenir un divorce malgré l'opposition de son conjoint et éventuellement l'absence de fautes. Cette procédure n'est possible seulement après une rupture volontaire de la vie commune depuis au moins deux ans. L'époux qui subit la demande de divorce ne peut s'y opposer mais peut néanmoins obtenir des dommages et intérêts pour le préjudice matériel.

5.

La séparation de corps est une procédure de divorce variant dans les conséquences. En effet, le mariage n'est pas juridiquement dissout ainsi que l'obligation de fidélité et le devoir de secours entre époux. Par contre, le régime matrimonial est dissout et les biens partagés. Ce n'est qu'au bout de deux ans que l'un des époux peut demander le divorce; celui-ci sera automatiquement accordé en cas de demande conjointe.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Dans le cas d'un consentement mutuel les époux peuvent choisir le même avocat pour diminuer les coûts.

Mise(s) en garde :

Si vous avez choisi le même avocat, il se peut qu'un désaccord surgisse et que vous ayez besoin de votre propre avocat.Alors, avec trois avocats concernés les frais seront très élevés.

Sur le même thème

Tam

Comment se dispenser d'une obligation alimentaire ?

Une obligation alimentaire peut vous obliger à subvenir aux besoins d'un membre de votre famille si ce dernier n'en est plus capable par ses propres moyens. Elle peut prendre la forme d'une aide en nature (hébergement, nourriture) ou d'une aide en argen

Rédacteur06

Comment est fixée la pension alimentaire en cas de garde classique ?

La garde classique est accordée dans la majorité des cas. Le père ou la mère qui n’a pas en charge les enfants bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement. Pour fixer la pension alimentaire, le juge des affaires familiales va s’appuyer

eloquence

Comment procéder au dépôt d’une main courante ?

Vous faites l’objet de harcèlement moral de la part de votre conjoint. Votre conjoint a quitté volontairement le domicile conjugal. Voici des faits qui méritent d’être consignés en vue d’une éventuelle action judiciaire. À cet effet, il vous

Chercher un article sur Comment fait-on