Comment reconnaître les causes de l'hypoglycémie ?

 

par alsr |

     
Comment reconnaître les causes de l'hypoglycémie ?

Comme nous l’avons vu précédemment (« comment reconnaître les différents signes cliniques de l’hypoglycémie »), l’hypoglycémie est une urgence vitale dont les manifestations méritent d’être connues par tous. Mais pour pouvoir bien prendre en charge cette affection, il est indispensable de savoir quelles en sont les différentes causes pour que celles-ci soient traitées également. Voici donc les étiologies auxquelles il faut penser en présence d’une personne qui fait de l’hypoglycémie .

Étapes de réalisation

1.

Les médicaments : en effet, la première chose à savoir c’est si la personne est diabétique et si elle prend des traitements pour cela. Les antidiabétiques, en particulier l’insuline, font baisser le taux de sucre dans le sang, et peuvent provoquer des hypoglycémies, surtout si la personne prend d’autres médicaments qui peuvent interagir avec ces antidiabétiques.

2.

D’autres médicaments comme la Quinine (traitement du paludisme), les bêta-bloquants à forte dose, les anti-inflammatoire non stéroïdiens, l’aspirine, ou encore le Di-antalvic* font également baisser le taux de glucose sanguin. Il est ainsi important de demander à la personne ou à son entourage si elle prend ces médicaments là.

3.

L’alcool !! : peut faire baisser la glycémie (taux de glucose dans le sang) en baissant le taux de glycogène qui à la fois sert de réserve et est un précurseur du glucose. C’est ainsi que chez un alcoolique présentant des troubles de la conscience, il ne faut pas oublier de doser systématiquement sa glycémie !

4.

Un sujet anxieux peut également faire de l’hypoglycémie qui survient en général en fin de matinée ou en fin d’après-midi (loin de la prise du repas).
Il en est de même pour les personnes qui ont eu une intervention au niveau de l’estomac (gastrectomie) et/ou de l’intestin (gastro-entérostomie). Le glucose est absorbé trop rapidement, entraînant une sécrétion abondante d’insuline, d’où l’hypoglycémie.

5.

Les lésions ou troubles au niveau du Foie et du Pancréas (rares) telles que : tumeur du pancréas (Insulinome) tumeur secrétant de l’insuline, tumeur extra-pancréatique, ou encore insuffisance hépato-cellulaire (foie) sévère.
Une insuffisance surrénale ou encore une dénutrition sévère peuvent également en être la cause.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Tous ces facteurs favorisants sont donc importants à connaître pour bien prendre en charge une hypoglycémie, et pour éviter la récidive de celle-ci.

Nous aborderons les différents moyens de traitement de l’hypoglycémie dans un dernier chapitre.

Sur le même thème

joc

Comment pouvoir mieux dormir ?

Vous ne dormez pas très bien la nuit ? Vous vous sentez fatigué le matin ? Vous êtes las ? Et oui, le manque de sommeil est handicapant. S’il se prolonge, il est même dangereux pour la santé. Mais avant d’avoir recours aux somnifères, il est

bibi86

Comment prévenir la bronchiolite chez le nourrisson ?

La bronchiolite est une pathologie qui touche principalement les nourrissons. Le pic de l’épidémie est relevé pendant la période des fêtes de fin d’année. Pour éviter de passer Noël à l’hôpital, vous devez donc faire très attention et pre

alekhine

Comment soulager les douleurs cervicales ?

Qui n'a pas déjà dormi dans une mauvaise position, n'est pas resté trop longtemps mal assis devant son ordinateur, ou n'a pas bricolé dans une mauvaise position ? Le résultat : des douleurs cervicales parfois aiguës ou des raideurs dans les épaule

Chercher un article sur Comment fait-on