Comment réduire les vibrations sur un poste de travail ?

Supprimer, modifier ou remplacer une technique pour préserver la santé des salariés demande de la persévérance. En effet la répétition de vibration sur une journée de travail peut entraîner des effets néfastes sur l'onrganisme du salarié C'est pourquoi il est toujours primordial de faire du préventif et de les limiter au maximum afin d'avoir une condition de travail irréprochable.

Étapes de réalisation

1.

On peut réduire l’exposition aux vibrations par modification de l’organisation du travail. Les salariés réduisent eux-mêmes leur exposition en faisant varier leurs tâches dans une même journée. Cette solution, parfaitement applicable sur le plan théorique, a le mérite de prévenir les effets cumulatifs de l’exposition aux vibrations. Mais, en réalité, la charge de travail est variable d’une production à l’autre.

2.

On peut également réduire l’exposition aux vibrations par modification des matériaux. Sur cette situation, il faut tout d’abord analyser le type de vibration rencontré sur le poste de travail pour ensuite définir des améliorations ou modifications à apporter sur le matériel.

3.

Enfin, si ces deux solutions ne sont pas réalisables ou n’améliore pas les conditions de travail, il faudra prévoir une analyse de risque professionnel afin de déterminer la gravité et la fréquence d’exposition du salarié.

Chercher un article sur Comment fait-on