Comment fait-on un diagnostic énergétique ?

 

par kti |

     
Comment fait-on un diagnostic énergétique ?

A l’heure où les factures de gaz et d’électricité augmentent, sans oublier le prix du fuel domestique, il est intéressant pour tout habitant d’une maison individuelle ou d’un appartement en tant que propriétaire de faire un diagnostic énergétique, d’autant plus si vous avez un projet de vente.

Étapes de réalisation

1.

Le diagnostic énergétique consiste à faire le point sur ses installations afin de mettre un terme aux déperditions d’énergie. C’est surtout via la toiture et les fenêtres que l’énergie s’envole ainsi que votre facture. Le diagnostic énergie va vous permettre de faire de réelles économies en vous fixant des objectifs dans les travaux de rénovation. Cet « état des lieux » de l’énergie consommée est aussi obligatoire désormais pour vendre un bien immobilier. Il se nomme DPE soit diagnostic des performances énergétiques.

2.

Pour établir un diagnostic énergétique, n’écoutez pas les nombreux sites Internet qui vous promettent des merveilles. La seule adresse à connaître est celle de l’ADEME qui vous fera connaître ses adresses dans les régions françaises. Un bureau est installé dans chaque département avec aussi des points infos pour vous transmettre les coordonnées des artisans répertoriés pour réaliser les transformations nécessaires.

3.

Le diagnostic énergétique prend en compte de nombreux paramètres comme l’ancienneté de la maison, les matériaux de construction utilisés, le vitrage, l’isolation, le type de chauffage et d’alimentation en eau chaude mais aussi les travaux effectués.. Un professionnel va aussi se déplacer pour vous faire prendre en compte vos mauvaises habitudes, soit par exemple, laisser les lumières allumées, ne pas utiliser d’ampoules à faible consommation ou encore éteindre tous vos appareils informatiques ou de télévision plutôt que de les laisser en veille. Tous ces petits gestes vous feront économiser beaucoup et sans en avoir l’air.

4.

Depuis 2005, tout immeuble est soumis à la réglementation thermique pour une nouvelle construction et cette règlementation est revue tous les cinq ans. En cette année 2010, la réglementation pour la construction est donc beaucoup plus stricte en ce qui concerne les économies d’énergie d’autant plus que la caméra thermique a été approuvée pour déceler les fuites à l’intérieur ou à l’extérieur du logement mis en vente. A elle, rien n’échappe car elle décèle toutes les localisations de pertes d’énergie et les traces d’humidité (murs, coins de murs, terrasses, balcons, toitures, fenêtres, portes, etc.).

5.

L’arrêté du 13 novembre 2007 permet de savoir si l’on peut bénéficier d’aides pour remédier à un dysfonctionnement énergétique si l’on est propriétaire. Une liste détaillée répertorie les appareils et matériaux à utiliser pour bénéficier de crédits d’impôts. Ils concernent surtout les énergies renouvelables soit les panneaux solaires, les éoliennes, l’énergie hydraulique et la biomasse. Par ailleurs, si vous voulez transformer les éléments énergétiques de votre maison, le prêt à taux zéro est toujours d’actualité.

Liens utiles

www.ademe.fr/

Sur le même thème

alekhine

Comment remplacer un interrupteur ?

Lorsqu'un interrupteur est défaillant ou qu'il est cassé, il faut le remplacer. Vous pourriez aussi vouloir le changer pour la décoration de votre pièce, en adaptant d'autres systèmes comme les variateurs de lumière. Cette opération est moins compl

CFO Conseil

Comment poser un lustre sous un faux plafond

La pose d’un lustre sous un faux plafond présente l’avantage de pouvoir se réaliser où vous le souhaitez.

CFO Conseil

Comment tirer un câble pour rajouter une prise de courant ?

L’extension du réseau de prises de courant est utile lorsqu’elle permet d’éviter d’utiliser de façon continue une rallonge électrique. Il est possible de rajouter une prise en tirant un câble.

Chercher un article sur Comment fait-on