Comment faire face à des Frais bancaires à l'étranger ?

 

par Me gusta |

     
Comment faire face à des Frais bancaires à l'étranger ?

Retraits d'espèces, paiements par carte et par chèque, virements, change... Vous allez partir en séjour à l'étranger ? Pour éviter les mauvaises surprises, découvrez les tarifs en vigueur pour votre banque. Est-elle la moins chère ? La plus chère ?

Étapes de réalisation

1.

Lorsque vous sortez du territoire français, que cela soit dans un pays de la zone euro ou non, votre retour en France pourrait bien s'annoncer réserver quelques mauvaises surprises. D'abord, votre banque n'est pas forcément le meilleur prestataire pour vous fournir des devises. Mieux vaut faire le tour des bureaux de change avec en tête les cours du jour afin de repérer qui vous propose le meilleur tarif. Selon le montant à convertir, cette prise de temps vous permettra d'avoir un meilleur budget sur place.

2.

Ensuite, avant de partir, "assurez-vous auprès de votre banque que le pays de destination accepte largement les cartes, et vérifiez que votre carte est d'un modèle international, préconise la Fédération bancaire française (FBF). Si vous êtes dans un pays de la zone euro, le paiement par carte ne vous coûtera pas plus cher que s'il était effectué en France. Et le retrait dans les distributeurs d'une banque vous coûtera le même prix qu'un retrait en France." Au-delà de la zone euro, vous devez tenir compte de commissions fixes et variables que cela soit pour les paiements ou les retraits par carte bancaire. "Évitez de retirer de trop petites sommes d'argent", conseille la FBF. Et préférez toujours payer en liquide plutôt que par carte bancaire, sauf s'il s'agit d'un gros montant et que vous allez y laisser tous vos billets et pièces de monnaies. Si vous utilisez malgré tout votre carte, ne soyez pas surpris de signer une facturette : c'est la règle dans les pays en dehors de la zone euro. Si on ne vous demande pas de signature, il faut l'exiger.

3.

Enfin, oubliez l'usage du chèque bancaire à l'étranger même dans la zone euro. La raison en est simple : ils sont rarement acceptés et entraînent des frais non négligeables. Dans les pays où la carte est peu utilisée, pensez aux chèques de voyage. Ils sont remboursés en cas de vol ou de perte, ce qui explique un coût élevé. Mais en faisant jouer la concurrence, vous pouvez obtenir un meilleur tarif.
Et pour passer de vacances sereines, pensez à laisser une provision suffisante sur votre compte pour les règlements qui seraient encaissés pendant votre absence (prélèvements, chèques...) et vos dépenses durant les vacances. "Si votre budget vous parait juste, prévenez votre conseiller et voyez avec lui les solutions envisageables", conseille la FBF. Une démarche qui vous évitera des agios inconsidérés et surtout de vous retrouver à l'étranger avec vos moyens de paiements bloqués.

Sur le même thème

amandine12345

Faire opposition sur une carte de paiement ou de crédit

La perte ou le vol de sa carte de paiement ou de crédit peuvent être assez stressants si l’on n’est pas au courant des démarches à effectuer. Celles-ci sont pourtant très simples et permettent d’éviter rapidement toute utilisation frauduleuse

z050310

Comment se désolidariser d'un compte joint

Lorsque les membres d'un couple ouvrent ensemble un compte bancaire, ils deviennent co-titulaires de celui-ci. En qualité de co-titulaires, les membres du couple ont des droits mais aussi des obligations envers leur banque. Cependant, lorsqu'un de

6lvr

Comment créer un RIB en quelques clics ?

Il arrive d'avoir un besoin urgent d'un Relevé d'Identité Bancaire (RIB). Votre chéquier n'en dispose plus et vous avez découpé vos derniers relevés de compte. Le logiciel RIB 2.0 vous aide à en éditer un en quelques clics, très facilement.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Banque