Comment valider ses acquis professionnels ?

 

par xtiane |

     
Comment valider ses acquis professionnels ?

Quand on exerce une profession sans avoir obtenu préalablement le diplôme correspondant, il arrive un moment où pour progresser ou négocier une augmentation de salaire, l'on manque d'arguments de poids pour être reconnu et considéré professionnel à part entière. La validation des acquis de l'expérience (VAE) est un dispositif ouvert à quiconque, quel que soit son âge, son niveau d'études, son statut, de valider son expérience pour obtenir un certificat de qualification professionnelle, un titre ou un diplôme. Comment procéder ?

Étapes de réalisation

1.

La VAE est ouverte à tous, salariés, non-salariés, bénévoles, demandeurs d'emploi.... Seule condition : justifier d'une expérience professionnelle de trois ans (continus ou discontinus) en relation avec le diplôme retenu. Il faut définir clairement son projet et choisir la certification adaptée. Un bilan de compétences peut s'avérer utile.

2.

La certification envisagée doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles ; sachez que certains diplômes ne peuvent pas être obtenus par la VAE, et cela se comprend, ils sont généralement liés à la sécurité, la santé, la défense nationale. Consulter le site : http:/www.cncp.gouv.fr

3.

Le déroulement d'une VAE est le suivant : évaluation de la validité de la demande, accompagnement éventuel du candidat pour la constitution du dossier, vérification par un jury des compétences, aptitudes et connaissances indispensables pour otbenir le diplôme. Le jury se compose de professionnels dans la certification visée.

4.

Le jury peut décider si toutes les conditions sont remplies, de l'attribution de la certification ; si elles ne sont pas réunies, un refus de validation sera prononcé par le jury ; une validation partielle est obtenue s'il est nécessaire de faire un contrôle complémentaire des connaissances et aptitudes.

5.

S'adresser : aux services de formation continue des établissements (Universités, iUT, grandes écoles....) pour les diplômes de l'enseignement supérieur ou dans les Académies où un dispositif est instauré (DAVA) pour les CAP jusqu'aux BTS;

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Une aide financière peut être accordée sous certaines conditions aux bénéficiaires de l'assurance chômage. Se renseigner auprès de l'ASSEDIC ou de l'ANPE

Dans le cadre d'un congé pour VAE, voir avec le FONGECIF et l'OPCA pour les modalités de prises en charge (rémunération et frais éventuels).

Mise(s) en garde :

Les périodes de formation (initiale ou continue), les stages, périodes de formation en milieu professionnel n'entrent pas en compte dans les trois années.

Après un congé pour une VAE, aucun autre nouveau congé VAE ne pourra être accordé dans la même entreprise avant un délai d'un an.

Commentaires

Blablabla | 07/11/2011  

surdiplôméS : s'accorde avec Conseilleurs, masculin pluriel, sinon je vais devoir faire une remise à niveaux Allez bon courage et bonne réflexion

Blablabla | 07/11/2011  

En plus et pour finir..... pour aujourd'hui, si je conforte cette politique de l'emploi, j'ai l'impression de bafouer les principes du droit au travail pour tous. De plus, par dépît, je recherche un bon parrain bénévole eh oui, il y a cette voix aussi et je culpabilise de pas preuve de solidarité avec tous les "bons conseilleurs" que l'on s'attire en qualité de demandeur d'emploi qui sont là, dans ses Pôles, surdiplomé, mais eux aussi prêts à se retrouver de l'autre côté de la barrièr. Hé oui, c'est la réalité, c'est la politique, c'est la merde (je vais être censuree)

Blablabla | 07/11/2011  

Aujourd'hui, après 15 années dans le secrétariat dont 7 dans l'Administratif d'un Collège, "à travers divers contrats" je me suis retrouvée à un poste d'entretien dans ce même collège pour céder ma place à 2 titulaires à mi-temps therapeutique...ou c'était le chômage et ce du jour au lendemain... Bref, reconnaissant une certaine valeur professionnelle, l'on remet en cause mon B.E.P. (diplôme d'au moins 15 ans) et me propose une V.A.E. Bien sûr, ma pensée est celle-ci en toute objectivité et sans rancoeur : si l'on faisait passer seulement un test sur les aptitudes de tous les fonctionnaires en poste, sans fausse modestie, avec mon parcours professionnel et mon ouverture d'esprit, je mériterais mon salaire... A vous....

xtiane | 15/11/2008  

Oui, je suis personnellement d'accord et d'ailleurs j'ai bien indiqué que la VAE était ouverte à tous....chacun est libre ou non de valider son expérience quelle qu'elle soit... après c'est une question d'appréciation et dans le contexte actuel, c'est ça qui joue au niveau de la rémunération.... il y a des gens qui ont les dîplomes requis et ne sont pas les plus compétente et ceux qui ont des atouts, les aptitudes nécessaires, la compétence mais que l'on va "exploiter" parce qu'ils n'ont pas la qualification demandée !

blanblan | 15/11/2008  

Les informations sont exactes. A noter cependant qu'une expérience bénévole ou personnelle a la même valeur q'une expérience salariée.
Lire la suite des commentaires sur le forum

Sur le même thème

Rianamoi

Comment établir un emploi du temps et s’y tenir lorsqu’on travaille à domicile ?

Travailler à la maison nécessite une autodiscipline qui peut vous paraître drastique si vous n’êtes pas parfaitement organisé. La clé d’un emploi du temps efficace pour un travail à domicile c’est de trouver l’équilibre entre la vie de fam

chrys27

Comment créer sa boutique sur le web ?

Sans expérience dans la vente virtuel, il peut parfois être difficile de créer sa boutique e-commerce en ligne, il est possible de suivre des petites formations gratuite sur internet avant de se lancer. Voici quelques conseils pour bien débuter votre

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Gestion de carrière