Comment faire pour profiter de l'avantage fiscal sur les services à la personne ?

 

par Me gusta |

     
Comment faire pour profiter de l'avantage fiscal sur les services à la personne ?

En faisant appel aux services à la personne, vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux : une réduction, un crédit d'impôt, un taux de TVA de 5,5 %... Voici comment en bénéficier. L'usage d'un service à la personne ouvre à toute une série d'avantages fiscaux. Le principal, et il est de taille : 50 % des sommes versées pour des services à la personne peuvent être déduites de l'impôt sur le revenu dans la limite de 6 000 euros par an (ce qui équivaut à une dépense réelle de 12 000 euros)

Étapes de réalisation

1.

Toutefois, il existe des plafonds particuliers pour certaines activités : la réduction est limitée à 250 euros pour le bricolage, 500 euros pour l'assistance informatique et 1 500 euros pour le jardinage.
La réduction est limitée à 6 000 euros par an. Si vous avez des enfants à charge, le plafond est majoré jusqu'à 6 750 euros pour un enfant et jusqu'à 7 500 euros par an pour 2 enfants ou plus. De même, les personnes de 65 ans et plus peuvent bénéficier d'une réduction fiscale allant jusqu'à 7 500 euros. Pour les personnes invalides ou les parents d'enfant handicapé, le plafond de la réduction peut aller jusqu'à 10 000 euros.

2.

En outre, le contribuable qui embauchera directement en 2009 un salarié à domicile et qui bénéficiera pour la première fois du "bonus fiscal" aura droit pour cette seule année d'embauche à un avantage fiscal majoré. En effet, pour le calcul du crédit ou de la réduction d'impôt les dépenses seront retenues dans la limite de 15 000 euros au lieu de 12 000 euros.

3.

Concrètement, la réduction fiscale est calculée à partir des rémunérations déclarées et des cotisations sociales correspondantes, si vous êtes particulier employeur, ou bien en fonction des factures émises par l'organisme agréé, si vous êtes client d'une structure. Toutefois, vous devez déduire des montants déclarés toutes les aides que vous avez reçues pour financer les services à la personne :
la part payée par votre employeur ou comité d'entreprise sur des chèques emploi service préfinancés
les aides versées par la Caisse d'allocations familiale (CAF)
les aides versées par le Conseil général

Chercher un article sur Comment fait-on