Comment calculer un amortissement dégressif en comptabilité ?

Comment calculer un amortissement dégressif en comptabilité ?

L'amortissement dégressif est l'une des méthodes qu'une entreprise peut utiliser pour calculer l'amortissement fiscal d'un bien dont la durée de vie est supérieure ou égale à 3 ans. Différent de l'amortissement linéaire à bien des niveaux, voici ses particularités et la méthode pour le calculer.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord sachez que certains biens ne peuvent pas bénéficier du mode de calcul de l'amortissement dégressif. C'est notamment le cas des véhicules de tourisme ou utilitaires dont la charge est inférieure à 2 tonnes, des bâtiments qui ne sont ni industriels ni hôteliers ou encore des machines à écrire.

2.

Le calcul de la base amortissable est le même que pour l'amortissement fiscal linéaire. C'est-à-dire que la base amortissable correspond à la valeur d'entrée du bien dans l'actif de l'entreprise.

3.

La durée de l'amortissement du bien correspond à sa durée de vie économique.

4.

L'annuité est égale à la base amortissable multipliée par le taux dégressif. Le taux dégressif est égal au taux linéaire (100 divisé par le nombre d'années de vie du bien) multiplié par le coefficient dégressif fourni par l'administration fiscale. Ce coefficient varie selon la durée de vie du bien et selon sa date d'acquisition.

5.

Attention ! On utilise le taux dégressif uniquement tant qu'il est supérieur au taux linéaire. De cette façon, dans le plan d'amortissement, les premières annuités sont calculées en fonction du taux dégressif et, quand celui-ci devient inférieur au taux que l'entreprise aurait utilisé dans le cas de l'amortissement linéaire, on utilise le taux linéaire.

6.

Si la date d'achat du bien intervient au cours de l'exercice comptable, il faut appliquer un prorata en nombre de mois entiers lors du calcul de l'amortissement de la première année. Ainsi, si vous achetez un bien dont la base amortissable est de 300 000€, d'une durée de vie économique de 5 ans et acheté le 1er mars 1999, votre premier amortissement sera égal à : 300 000 * 20% * coefficient 2 * 10/12 = 100 000€.

7.

L'amortissement suivant se calcule en multipliant la valeur nette comptable par le taux dégressif. La valeur nette comptable se calcule en soustrayant l'annuité de l'année précédente à la base amortissable de l'année précédente. Ainsi, par exemple, la valeur nette comptable en 2000 est égale à 300 000€ - 100 000€ = 200 000€.
L'annuité correspondante à l'année 2000 est donc égale à : 200 000 * 20% * 2 (coefficient dégressif) = 80 000€.

8.

Pour l'année 2001, la valeur nette comptable est égale à 200 000 - 80 000 = 120 000€. Le montant de l'amortissement est donc de 120 000 * 20% * 2 = 48 000€.

9.

Dans notre exemple, notre taux dégressif est de 20% * 2 = 40%. Or, arrivé à l'année 2002, on s'aperçoit que le taux linéaire est plus intéressant. En effet, il est de : 100 divisé par les 2 années restantes (2002 et 2003) avant la fin de la durée de vie du bien soit 50%. Comme il est supérieur au taux dégressif, on va utiliser le taux linéaire pour la fin du calcul des amortissements.

10.

L'amortissement de l'année 2002 correspond donc à (120 000€ - 48 000€ (cf l'étape 8) = 72 000€) * 50% = 36 000€.

11.

Le taux linéaire de la dernière année (2003) est de 100 divisé par l'année restante = 100%. L'amortissement est alors de (72 000 - 36000) * 100% = 36 000€.

12.

Pour savoir si vos calculs sont corrects, la valeur nette comptable de départ moins le total des amortissements calculés doit être égale à 0.
300 000 - (100 000 + 80 000 + 48 000 + 36 000 + 36 000) = 0.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Rédacteur06

Comment comptabiliser le calcul du montant de la TVA à créditer ?

L’entreprise collecte de la TVA sur ses ventes qu’elle doit reverser à l’État. Cependant, dans certains cas, le montant de la TVA collectée est inférieur au montant de la TVA déductible. Dans ce cas, l’entreprise enregistre un crédit de TVA.

steak.for.chicken1

Comment présenter un journal comptable ?

Un journal comptable est un document sur lequel figurent toutes les opérations et écritures comptables passées par ordre chronologique. Il peut exister différents types de journaux : le journal des fournisseurs, des clients, de la banque, etc.

tejipe11

Comment calculer les principaux ratios financiers?

Les rations financiers sont importants pour comprendre l'activité de votre entreprise. La plupart de vos interlocuteurs s'en servent, banquiers, clients, impôts, etc. Alors a quoi servent ils et comment les calculer ?

Chercher un article sur Comment fait-on