Comment expliquer à la famille qu'on refuse d'aller en maison de retraite ?

 

par sandy64 |

     

Lorsqu'on atteint un certain âge et si, en plus, on se retrouve seul, sans compagnon, la famille est souvent tentée de vouloir nous envoyer en maison de retraite, pensant que le bien-être y sera garanti et que l'on s'y sentira moins seul. Difficile lorsque les enfants se sont mis en tête que "c'est pour notre bien" de leur faire entendre raison et de leur expliquer que l'on refuse ce choix. Voici quelques conseils pour vous y aider.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - des arguments de choc !

Étapes de réalisation

1.

Si votre famille argumente que vous êtes seul et que vous allez vous ennuyer, montrez leur que vous avez des amis autour de vous et qu'ils ne pourront pas forcément venir vous rendre visite en maison de retraite. Si vous n'avez pas d'amis, prévoyez de recruter une dame de compagnie qui viendra régulièrement vous rendre visite et rassurera vos enfants.

2.

Expliquez que vous avez vos habitudes chez vous et que vous ne voulez pas déménager de la maison ou de l'appartement où vous avez vécu plusieurs années pour vous retrouver dans un endroit plus impersonnel et où vous ne connaîtrez personne.

3.

Expliquez que vous n'aimez pas les contraintes et que, comme dans toute collectivité, vous devrez vous plier à des horaires pour prendre vos repas ou faire telle ou telle activité.

4.

Expliquez que vous ne voulez pas vous retrouver entouré de personnes âgées et que vous avez besoin de voir de la jeunesse pour ne pas sombrer dans la mélancolie.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous êtes en bonne santé, vous devriez pouvoir convaincre facilement votre entourage car vous n'avez pas besoin d'un soutien médical et ils n'ont pas trop de soucis à se faire. Si, vous avez des soins particuliers à faire faire ou une santé fragile, vous pouvez tenter de vous arranger avec une aide à domicile qui veillera sur vous.

Mise(s) en garde :

N'attendez pas trop longtemps avant de signifier votre désaccord. Dites-le de façon ferme et dès le départ. Votre famille devrait ensuite respecter votre volonté.

Commentaires

penarsteir | 05/10/2012  

Un de mes amis âgé est hospitalisé depuis 15 jours. Il a 90 ans. Ses jours ne sont pas en danger :" observation" dit-on ! Il veut rentrer chez lui mais ne trouve aucun interlocuteur pour se faire entendre. Les médecins dialoguent par dessus sa tête avec ses enfants qui ont demandé un scanner, une radio et des examens divers. Ce qu'il désire maintenant, c'est , quels que soient les risques, finir chez lui les mois voire les semaines qui lui restent à vivre, sans examens. Il a des aides à domicile qui lui conviennent. Il s'épuise à essayer de faire valoir ses droits, mais personne ne veut l'entendre. Cela finit par le déprimer. Comment faire pour l'aider à se faire entendre, tout simplement ? Sa famille aurait-elle tous les droits ? Comme le disent ses enfants : nous serions quand même plus rassurés de le savoir en maison de retraite ! Et lui ? A qui on refuse le droit même de donner son avis sur cette fin de vie qui le concerne en premier chef !

lola | 05/08/2011  

Expliquez-leur surtout que la loi française n'autorise aucun placement de contrainte quand une personne ne représente ni un danger pour elle-même ,ni un danger pour les autres ,il n'y a à convaincre personne ,la liberté de choix existe.point.

Sur le même thème

bbubu59

Comment construire un arbre généalogique ?

Vous avez longuement essayer de faire sur papier votre arbre généalogique, mais au fur et à mesure de vos recherches, votre arbre est devenu tellement grand que votre stock de scotch et de papier est complètement vide. Voici comment construire son arb

alekhine

Comment trouver l'endroit parfait pour la retraite ?

La retraite a sonné et il vous faut un endroit pour vivre. Vous voulez vous rapprocher de votre famille ou simplement changer d'air. Il est temps de réfléchir et de trouver le meilleur endroit.

spectrakia

Comment aider une personne qui devient inapte ?

Que se soit votre mère, frère, soeur, ou votre conjointe, qui est incapable de se prendre en main soit à propos d'un accident, une perte de mémoire ou une maladie dégénérative. Alors, cette personne a vraiment besoin d’aide pour qu'on s'occupe d'

Chercher un article sur Comment fait-on