Comment peindre un pochoir à l’éponge ?

 

par Nanna |

     
Comment peindre un pochoir à l’éponge ?

Les éponges en peinture se présentent sous diverses formes pour différentes techniques d’applications. Le principe de base est de tremper une éponge humide dans une peinture épaisse, pour éviter les coulures et d’étaler la couleur sur le support. Vous pouvez obtenir plusieurs effets qu’il est intéressant de tester avant l’application sur le support définitif. La couleur doit mettre le dessin en valeur et s’harmoniser avec le décor dans lequel s’intègre le pochoir. Certaines techniques se pratiquent un fond coloré uniforme avec une peinture de couleur différente pour jouer sur les contrastes ou les nuances.

Étapes de réalisation

1.

Pour l’application en spatule, on utilise des éponges lisses, peu absorbantes (éponges cosmétiques). On humidifie l’éponge et on la plonge en grande partie dans la peinture épaisse . On étale la peinture par des mouvements allant toujours dans le même sens. Le résultat est une couverture lisse et uniforme . Pour obtenir de fines traces d’éponges, il faut repasser plusieurs fois sur la même zone. Pour obtenir des nervures plus prononcées on utilise des couleurs bien diluées.

2.

Pour un résultat bariolé, irrégulier, utilisez des éponges peu compactes et avec des reliefs. Par exemple faites une boule de plusieurs chiffons en coton ou enroulez autour de votre index un morceaux de tissus rêche. Imbibez le tissus de peu de peinture que vous épongerez sur une feuille de papier puis frottez-le le long des bordures des jours du pochoirs. Partez du bord externe pour revenir vers le centre.

3.

Pour un effet marbré, moucheté un peu vague on utilise une boulette de chiffon ou de mouchoir comprimé. On trempe l’éponge dans la peinture puis on l’essore complètement et on applique la couleur en mouvements circulaires. Repliez régulièrement l’éponge différemment pour qu’elle prenne des plis différents et donne des impressions nouvelles à chaque passages.

4.

On obtient l’effet granit avec le même type d’éponge que l’on utilise pour la marbrure. On place la boule dans un sachet en plastique un peu large fermé. Étalez au pinceau par-ci par-là de la peinture sur le pochoir puis passez l’éponge dessus pour retirer de la peinture de façon irrégulière. La peinture de fond et l’application du granit se font à la suite pour obtenir un effet de qualité. Vous pouvez travailler sur deux tonalités.

5.

La technique du tamponnement s’effectue en tamponnant le support avec une éponge naturelle que l’on trempe dans l’eau et que l’on essore à fond puis on la trempe délicatement dans une fine couche de peinture. Par de légères pressions on tamponne l’éponge imbibée sur un brouillon jusqu’à éliminer les excédents de peinture et obtenir un effet marbré. Pour tamponner plusieurs tonalités travaillez avec une éponge et un bain par couleur et attendez qu’une couleur soit sèche avant d’en appliquer une autre.

Sur le même thème

liliplume

Comment analyser un tableau ?

Un tableau se regarde mais se comprend également. Pour les étudiants en Histoire de l'Art ou les passionnés d'art, l'analyse d'un tableau permet de comprendre, l'œuvre, mais aussi le peintre et son époque. Voici donc un système pour analyser au mieu

Somb'

Comment écrire un manga ?

Écrire un manga est un peu différent d'écrire une bande dessinée car leurs spécificités ne sont pas tout à fait les mêmes. Ici, je ne vais pas tant parler des caractéristiques graphiques des mangas mais plutôt de celles du scénario.

Somb'

Comment faire une B.D ?

Une planche de bande dessinée se compose de plusieurs cases. Celles-ci doivent être traitées comme un tout et non pas individuellement. En effet, l'œil les verra d'abord ensemble avant de s'intéresser à chacune séparément. Il est donc important d

Chercher un article sur Comment fait-on