Comment planter et entretenir des rosiers ?

 

par fitia2 |

     
Comment planter et entretenir des rosiers ?

La rose… L’une des plus belles déclarations d’amour s’accompagne toujours d’un beau bouquet de roses. Très significative non seulement pour les amoureux, mais également dans la vie en général de son caractère décoratif et de ses propriétés médicinales, la rose est connue pour être le plus merveilleux don de Dame Nature. Voici comment planter et entretenir vous-même vos rosiers.

Étapes de réalisation

1.

Sachez que la plupart des rosiers commencent à fleurir entre le printemps et l’été pour refleurir à nouveau en automne, mais moins abondamment.

2.

Connaissez mieux les rosiers dans toute leur splendeur. Vous avez les rosiers grimpants, les miniatures, les pleureurs / tiges, les paysagers (couvre-sol ou arbustifs), et les buissons (à fleurs groupées ou à grandes fleurs). Maintenant, vous savez quel genre de rosier conviendrait à votre jardin.

3.

Les rosiers se contentent de toute sorte de bonne terre, tant que celle-ci est bien drainée, bien ensoleillée, pas trop compacte, pas trop légère, et pas trop exposée au calcaire.

4.

Si vous achetez des rosiers à racines nues, c’est qu’ils sont alors destinés à être plantés entre octobre et avril, sauf en période de gel.

5.

Si vous achetez les rosiers en conteneurs, sachez que ceux-ci ne se plaignent d’aucune saison, vous pouvez les planter tout au long de l’année.

6.

Avant toute plantation, il existe certaines règles d’or à respecter. Une quinzaine de jours avant, commencez les préparations. Formez un trou profond de 50 cm, respectant également le volume des racines de votre rosier.

7.

Si vous plantez plus d’un rosier, alors mesurez bien 3 mètres d’intervalle pour les grimpants, 50 cm entre les buissons, puis 20 cm pour les petits rosiers.

8.

Ensuite, juste avant de planter le rosier, taillez chaque tige : une cinquantaine de centimètres pour les grimpants, sinon une vingtaine de centimètres.

9.

Procurez-vous de la préparation spéciale composée d’éléments nutritifs (Pralin) et d’argile, puis plongez-y toutes les racines cassées.

10.

Vous pouvez maintenant placez la motte dans ce trou. Si vous avez affaire à des plantes à racines nues, alors étalez bien celles-ci.

11.

Tâchez de mettre vos racines à l’abri du soleil et de l’air avant la plantation.

12.

Veillez à ce qu’elles s’imprègnent bien de la terre. N’enfouissez surtout pas le point de greffe.

13.

Enfin, tassez bien, puis arrosez abondamment.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on