Comment bien démarrer son compost ?

Comment bien démarrer son compost ?

Le compost est une façon simple et rapide de réduire la taille de vos poubelles et ainsi d’alléger vos impôts locaux. La technique consiste à transformer vos déchets organiques en terreau pour vos massifs et votre potager. Mais encore faut-il bien commencer son compostage pour obtenir de bon résultats.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Des déchets organiques
  • Un emplacement réservé au compostage
  • Des brindilles et des branchages

Étapes de réalisation

1.

Pour faire votre composte, il vous faut d’abord déterminer votre technique de compostage. Vous pouvez soit utiliser un composteur, soit définir un endroit dans le jardin à l’écart des regards ou bien compostez directement sur place avant vos plantations. Dans ce dernier cas, creusez une tranchée d’une largeur et d’une hauteur de bêche.

2.

Débutez votre compost par une couche de brindilles ou de branchages qui favorisera une bonne aération. Disposez ensuite vos déchets par petites couches en intercalant divers types de matières (cendres, pelouses, branchages, épluchures, petits branchages…)

3.

Brassez tous les mois votre compost pour bien mélanger toutes les matières et favoriser la fermentation. Le compost est un microcosme. Il faut qu’il garde un certain degré d’humidité et de chaleur pour bien fonctionner. Au moment des fortes précipitations, couvrez-le pour éviter que les nutriments soient « lavés » par les pluies. En été, arrosez le compost pour garder un bon taux d’humidité.

4.

Vous saurez que votre compost fonctionne si vous avez de nombreux vers de terre. Le temps d’obtention d’un bon terreau est de 3 à 6 mois, suivant la période de l’année. Vous pourrez alors l’incorporer dans votre terre pour nourrir vos plantes.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Votre compost doit toujours être en contact avec la terre pour pouvoir être « ensemencé » par les vers et micro-organismes qui contribuent à la décomposition organique.

Pour vos branchages, utilisez un broyeur.

Les orties sont un bon activateur de compost. Hachez-les avant de les incorporer. Vous pouvez aussi utiliser du purin d’ortie jeune.

Mise(s) en garde :

Evitez les restes de viande et de poisson qui attirent les rats.

N’utilisez pas de gros branchages dans le compost car elles mettent trop longtemps à se décomposer.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on