Comment rééduquer ses doigts après une opération de section des tendons ?

 

par stif1 |

     
Comment rééduquer ses doigts après une opération de section des tendons ?

Il y a des accidents dans la vie qui peuvent poser quelques problèmes. Un tendon sectionné par exemple. Après l'opération, la rééducation peut être difficile.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Balle en mousse
  • Pâte à modeler
  • Sécateurs ou équivalents

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, il est important de ne pas forcer sur ses doigts tant qu'on ne se sent pas vraiment prêt. En effet, la rééducation doit s'effectuer une fois que tout est rentré dans l'ordre, il s'agit de faire retravailler ses doigts lorsqu'ils sont "réparés" car ils ont perdu l'habitude d'être utiliser normalement.

2.

Pour cela, il peut être judicieux et peu coûteux d'investir dans une balle en mousse ou bien de la pâte à modeler, quelque chose que l'on peut presser sans trop forcer. Il ne s'agit pas de faire ce geste à longueur de journée, mais de l'effectuer quelques minutes toutes les 3 ou 4 heures. Cette activité peut s'effectuer dès que les points sont retirés jusqu'à ce que vous sentiez bien que vous pouvez passer à une activité demandant plus d'effort.

3.

Vous pouvez alors vous servir de sécateurs avec un ressort pour faire vos exercices, c'est plus dur à serrer et cela vous fera ainsi mieux travailler. De plus, pour que vos doigts se réhabituent, il faut faire toute sorte d'activité que l'on rencontre au quotidien même s'il vous ait impossible de les faire normalement. Le principe est de faire le maximum d'effort tout en respectant les limites que vous fixe votre cicatrice. A vous de gérer alors les activités qui vous permettront de retrouver correctement l'usage de vos doigts.

Commentaires

fouini | 24/03/2013  

peut on fumer apres loperation ? =)

Sur le même thème

la maman inspiree

Comment immobiliser un membre fracturé ?

Saviez-vous qu’à la suite d’un coup, d’une chute ou d’un accident, il est possible de souffrir d’une fracture ? En cas de suspicion de fracture ou de fracture avérée, il est essentiel d’immobiliser le membre fracturé, pour limiter la doul

Chercher un article sur Comment fait-on