Comment praliner une plante ?

 

par bibi86 |

     
Comment praliner une plante ?

Pour permettre à une plante de s’épanouir, il existe différentes opérations auxquelles le jardinier doit procéder tout au long de l’année. Le pralinage qui consiste à recouvrir les racines de la plante de pralin en fait partie. Voici comment procéder :

Étapes de réalisation

1.

Le pralinage concerne principalement les rosiers et les arbres et s’exécute généralement avant que ces plantes ne soient installées à leur emplacement définitif.

2.

La première étape du pralinage consiste à bien nettoyer les racines de la plante à praliner et à débarrasser cette dernière des racines cassées.

3.

Il faut ensuite procéder à la préparation du pralin. Pour obtenir une bonne quantité, il vaut mieux utiliser un seau large ou mieux encore une brouette. L’on y versera de la terre de jardin, du compost et de l’eau. On mélangera le tout jusqu’à obtenir une texture bien onctueuse.

4.

Il ne reste dès lors plus qu’à praliner la plante en y trempant ses racines. Une fois que cela est fait, le rosier ou l’arbre peut être planté à l’emplacement que l’on a choisi pour lui.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Sachez que vous pouvez acheter des poudres concentrées prêtes à être diluées pour réaliser un pralinage, auprès des boutiques spécialisées dans le jardinage.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on