Comment bénéficier d'abattements fiscaux lorsqu'on est artiste ?

 

par towin |

     
Comment bénéficier d'abattements fiscaux lorsqu'on est artiste ?

La profession d'artiste est réglementée par des lois spécifiques qui ne s'appliquent pas aux autres travailleurs. C'est le cas particulièrement en matière fiscale. En effet, les artistes bénéficient d'abattements fiscaux supplémentaires. Nous allons voir, dans cet article, en quoi ils consistent et quelles démarches il faut accomplir pour en bénéficier.

Étapes de réalisation

1.

Tout d'abord, le calcul des cotisations s'effectue sur la rémunération brute perçue par l'artiste. Ainsi, on lui accorde des abattements fiscaux supplémentaires pour frais professionnels. La liste de ces abattements fiscaux est prévue par les services fiscaux.

2.

On peut noter que les artistes dramatiques, lyriques, cinématographiques ou chorégraphiques bénéficient de 25 % d'abattement fiscal supplémentaire. Pour ce qui concerne les artistes musiciens, chef d'orchestre, choristes régisseurs de théâtre, ce sera 20 %. Pour en bénéficier, il suffira de bien remplir sa déclaration de revenu chaque année en omettant pas de mentionner les frais réels engendrés par sa profession, dans la rubrique crédits d'impôts.

3.

Ces frais réels sont calculés à partir de toutes les dépenses effectuées par l'artiste, en rapport avec sa profession. Mais il sera nécessaire de conserver tous les justificatifs (comme les billets de train, les factures d'essence, les factures d'hôtellerie...). En effet, il est fort possible de se faire contrôler sur le montant mentionné. Par ailleurs, l'abattement fiscal sera limité à un plafond qui est fixé par les services fiscaux (à peu près 8000 euros).

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Défiscalisation