Comment perdre la nationalité française ?

 

par alexane |

     
Comment perdre la nationalité française ?

Certains cherchent à acquérir la nationalité française, d’autres cherchent… à s’en débarrasser ! Et en effet, ceci est permis par la loi française dans plusieurs cas. Il est ainsi possible de refuser volontairement la nationalité française, mais on peut aussi en être déchu…

Étapes de réalisation

1.

La possibilité de refuser la nationalité française est ouverte aux personnes majeures vivant à l’étranger et ayant acquis une nouvelle nationalité. Ces personnes ont un délai d'un an à compter de l’acquisition de cette nouvelle nationalité pour déclarer « abandonner » la nationalité française. La demande est formulée au Tribunal d’Instance.

2.

Les personnes dont un seul parent est français ou qui sont nées en France d’un parent étranger qui lui-même était né en France peuvent également refuser la nationalité française. Ces personnes doivent déclarer renoncer à cette nationalité entre dix-sept ans et demi et dix-neuf ans. La demande est formulée au Tribunal d’Instance.

3.

Enfin, peuvent refuser la nationalité française les enfants devenus français (automatiquement) à dix-huit ans.
Il faut faire une déclaration entre dix-sept ans et demi et dix-neuf ans. L’administration vérifie que le demandeur a une autre nationalité avant de lui ôter la nationalité française. La demande est formulée au Tribunal d’Instance.

4.

La déchéance de la nationalité française est une décision qui peut-être prise par décret ministériel, après avis conforme du Conseil d’Etat. Ne peut être déchue de la nationalité française que la personne qui l’a acquise.
Il existe trois cas de déchéance : la personne a été condamnée pour un crime ou un délit portant atteinte aux intérêts de la nation ; ou la personne s’est soustraite aux obligations résultant du Code du Service National ; ou la personne s’est livrée, au profit d’un pays étranger, à des actes incompatibles avec la qualité de Français et qui portent préjudice à la France (ex. : trahison, espionnage, etc.).

N.B. : La déchéance ne sera pas prononcée si elle a pour effet de rendre l’intéressé apatride (sans nationalité).

Commentaires

Scaggio | 11/05/2013  

Vous avez 1 an après l'obtention de votre nouvelle nationalité pour aller au tribunal demander votre refus de nationalité française.

Mymind | 14/11/2012  

J'ai acquis la nationalite francaise lorsque jevivais en France dans les annees 80. Depuis 20 ans je ne vis plus en France et mon pays d'origine, un pays europeen n'accepte plus la double nationalite. Comment renoncer a la nationalite francaise?

Sur le même thème

lucie56190

Comment choisir une licence de débit de boisson ?

Si vous ouvrez un bar ou un restaurant vous devez obtenir une licence de débit de boisson. Celle-ci vous donnera l’autorisation de vendre des boissons à cotre clientèle. Selon le type de boissons vous souhaitez vendre, plusieurs références de licen

eloquence

Comment différencier une collision d’un accident ?

Il existe une confusion grandissante entre le terme d’accident et celui de collision. En effet, de nombreuses collisions sont qualifiées à tord d’accidents. Le présent article vous permettra de faire la différence entre ces deux notions diamétral

eloquence

Comment savoir si une société commerciale est solvable ?

La concurrence combinée au dynamisme du commerce nécessitent parfois de signer un contrat sans avoir le temps de bien évaluer les capacités financières de ses nouveaux partenaires. En effet, le commerce repose sur la notion de confiance et la rapidit

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Branches du droit