Comment tailler la glycine ?

 

par bibi86 |

     
Comment tailler la glycine ?

La glycine est une superbe plante grimpante qui se caractérise par la beauté exceptionnelle de ses grappes. Bien que n’exigeant pas de soins stricts, cette plante requiert des tailles régulières à réaliser tout au long de l’année.

Étapes de réalisation

1.

Chaque hiver, les pousses latérales de la glycine doivent être taillées. Il ne faudra laisser qu’une dizaine centimètres de tige. On notera par ailleurs que le fait de tailler cette plante avant que la floraison n’ait lieu favorise l’apparition des bourgeons.

2.

Au mois de mars, les rameaux datant de l’année antérieure doivent être coupés en veillant à ne pas toucher les boutons se trouve à une vingtaine de centimètres de la base de la plante et d’épargner également les brindilles.

3.

Au mois d’août, il est nécessaire de se débarrasser des rameaux qui ont poussé pendant l’année en cours. On laissera seulement un tiers de ces rameaux, et uniquement ceux qui sont encore verts. Les tiges inutiles doivent être supprimées mais il faut garder les branches charpentières.

4.

Si votre glycine a plus d’une dizaine d’année, il est utile de procéder à une taille de rajeunissement consistant à couper l’un de ses troncs et ce, en ne gardant que quelques centimètres à la base.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on