Comment obtenir un micro-crédit personnel ?

 

par kti |

     
Comment obtenir un micro-crédit personnel ?

Vous êtes en délicatesse avec votre banquier mais il faut absolument que vous répariez votre voiture et vous n’avez pas les moyens d’assurer les dépenses ? Pourtant, vous avez absolument besoin de votre véhicule pour aller travailler… Le micro-crédit personnel est peut-être fait pour vous !

Étapes de réalisation

1.

C’est la loi de cohésion sociale de 2005 qui a créé le micro-crédit personnel. Il s’agit d’un bon moyen d’échapper aux crédits révolving proposés à des taux prohibitifs par les divers organismes de crédit. Pour obtenir un micro-crédit, il faut que la dépense envisagée soit nécessaire à une insertion sociale ou professionnelle. Il peut s’agir d’une caution pour un logement, de frais pour un permis de conduire nécessaire à un emploi, d’un financement d’un ordinateur ou de frais de concours pour un étudiant, ou encore de difficultés suite à un décès ou un divorce. Sont pris aussi en compte le fait de devoir acquérir des lunettes par exemple alors que vous n’avez pas de mutuelle. En aucun cas donc, le micro-crédit ne doit être utilisé pour rembourser des dettes ou pour assainir un découvert bancaire.

2.

Le micro-crédit personnel permet d’avoir un prêt qui se monte entre 300 et 12 000 euros en fonction des situations et à un taux privilégié qui va de 2 à 5 %. La durée varie en fonction du montant du micro-crédit et les remboursements peuvent s’étaler de 6 à 36 mois, voire 60 mois pour les prêts les plus importants. Les calculs des mensualités sont effectués pour vous permettre de rembourser en toute quiétude, sans que cela ne puisse vous empêcher de vivre normalement au quotidien. L’avantage, avec le micro-crédit, c’est que vous n’avez aucun frais de dossier ni de frais d’assurance pour l’emprunt.

3.

Pour obtenir un micro-crédit, le mieux est d’abord de s’adresser à une assistante sociale du centre communal d’action sociale afin qu’elle monte votre dossier. Vous pouvez aussi vous tourner vers les Unions départementales et nationales des associations familiales, les Crédits municipaux ou encore le Secours Catholique et la Croix Rouge. Certaines banques peuvent aussi mettre en place des micro-crédits comme la Caisse d’Epargne et le Crédit Agricole ou le Crédit mutuel. C’est sur le site www.france-microcredit.org que vous trouverez tous les renseignements nécessaires quant aux organismes prêteurs. Évidemment, votre dossier sera épluché et si vous obtenez un rendez-vous avec un conseiller, il étudiera avec vous, les aides sociales auxquelles vous avez droit. Une assistante sociale pourra aussi renégocier avec vous, le taux des prêts que vous avez déjà contractés ou celui des éventuels découverts. Vous pouvez aussi vous adresser à la CAF si vous êtes allocataire. Elle peut aussi vous accorder des micro-crédits ou vous aider tout simplement à déménager. A voir aussi, l’ADIE, www.adie.org, qui aide aux projets d’insertion professionnelle si vous ne pouvez pas avoir accès au crédit bancaire en cas de revenus trop faibles, de travail précaire et d’absence de caution. Certaines personnes, même inscrites au fichier de la banque de France, peuvent avoir accès à ces prêts préférentiels.

4.

Avec un projet bien ficelé et un accompagnement durant toute la durée des remboursements, vous pourrez aussi apprendre à mieux gérer votre budget dans le cadre du micro-crédit. De fait, vous ne tomberez pas dans la spirale du surendettement en souscrivant au chant des sirènes des organismes de crédit qui n’ont d’autre but que celui de s’enrichir sur le dos des personnes déstabilisées.

Commentaires

jamilagatoen | 21/01/2014  

peut on demander le micro-crédit ailleurs que avec une assistante sociale je ne suis pas en bons termes avec eux ils veulent même pas faire une demande de FSL alors un micro-crédit ça m'étonnerait

Dominique | 18/11/2011  

Est-ce normale qu'une banque (Caisse d’Épargne) qui a "poussé" sa cliente a contracté un microcrédit (de 1900€ sur 2 ans --- soit 85 € par mois) fasse "mains basses" SUR TOUS SES REVENUS. Cette personne a en effet perdu l'usage de l'intégralité de ses revenus mensuels de 1700 € (pensions d'invalidité). Elle n'a droit qu'à 40 € par semaine pour manger et la banque ne lui donne rien d'autre. Cette personne étant "en faiblesse" psychologique, sont-ce des règles que de faire réquisition sur le compte en banque des clients qui ont un micro-crédit ??? (aucune curatelle demandée par voie de justice). Merci de votre aide Dominique

Sur le même thème

pronyma

Comment choisir son crédit auto ?

Lorsque vous voulez acheter une voiture avec un crédit auto, il y a plusieurs choses à prendre en compte. voici quelques conseils pour vous aider à mieux choisir votre crédit auto.

pronyma

Comment bien comparer le taux de crédit consommation ?

Le taux de crédit consommation regroupe beaucoup de choses. Il faut être attentif à tous ces éléments. Voici quelques conseils pour vous permettre de bien comparer le taux de crédit consommation.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Crédit