Comment réduire la douleur d'une foulure ?

Comment réduire la douleur d'une foulure ?

Réduire la douleur d'une foulure

Vous vous êtes tordu la cheville ou le poignet, et souffrez depuis à chaque fois que vous bougez ce membre ? Il se peut que ce soir une foulure ! Une foulure est comme une petite entorse. On parle de foulure lorsque les ligaments articulaires ont été étirés et qu’ils se sont étendus. Une foulure ou une suspicion de foulure doit donner lieu à une consultation chez un médecin afin d’écarter tout risque de pathologie plus grave. Saviez-vous qu’en attendant ce rendez-vous, vous pouvez réduire la douleur ? Voici nos conseils pour soulager les douleurs liées à une foulure.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Une tête d'ail
  • Huile
  • Gros sel
  • Paracétamol
  • Attelle
  • Liens

Étapes de réalisation

1. Immobiliser le membre

Pour soulager une foulure en attendant la consultation avec votre médecin, essayez d’immobiliser le membre concerné. Vous pouvez également demander à un proche de le faire pour vous. Pour cela, utilisez des attelles et des liens.

2. Miser sur les antidouleurs

La douleur peut aussi être réduite grâce à la prise d’un antidouleur. Privilégiez le paracétamol. La dose recommandée pour un adulte est 3 grammes par jour. Si vous êtes allergique au paracétamol, prenez de l’ibuprofène.

3. Un remède de grand-mère en cas de foulure

Vous pouvez également tester un remède de grand-mère !
- Faites macérer une tête d’ail dans un quart de litre d’huile,
- Massez ensuite doucement la foulure avec cette préparation et ce, pendant plusieurs minutes,
- Mettez un bandage sur le membre bien huilé et laissez-le une nuit entière.

4. Un bain de pied d’eau salée

Si vous vous êtes foulé la cheville, vous pouvez en plus prendre un bain de pied d’eau tiède et salée (un demi-verre de gros sel pour deux litres d’eau), deux à trois fois par jour.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Si la douleur persiste, consultez votre médecin.

Chercher un article sur Comment fait-on