Comment décrocher lorsqu’on est "addicte" aux jeux vidéo ?

 

par murdarco |

     
Comment décrocher lorsqu’on est "addicte" aux jeux vidéo ?

Jouer c’est bien. C’est ce qui permet de s’évader, se détendre, d’échapper un peu au quotidien et de s’occuper lorsque l’on s’ennuie. Mais quand le jeu prend le pas sur toutes les autres activités, vous isole de vos amis, de vos proches, vous interdit de profiter pleinement des petits riens qui constituent la vie réelle faite de plaisirs infinis ou pire, vous empêche de trouver du travail lorsque vous êtes sans emploi, rompt les liens avec l’extérieur ou comble un vide affectif en vous faisant oublier, un temps, la solitude, cela peut devenir grave et s’apparente à de la pathologie. Alors, prêt à décrocher ? Mode d’emploi.

Étapes de réalisation

1.

Faites les comptes. Sur 1 semaine, 1 mois, 1 année… Combien de temps avez-vous passé sur Warcraft, sur la Nintendo, sur la PlayStation ?
Ecrivez sur un Post-it collé à votre écran :
« Temps Perdu = « ? » » en minutes, en heures et en jours. Juste pour faire l’état des lieux.

2.

Etablir un emploi du temps « à l’envers », c’est-à-dire, comme au collège lorsque vous aviez des cases «français», «maths», «histoire» sur une semaine. Laissez cet emploi du temps vierge (ne notez que les jours et les horaires, sur 24h00), puis, le soir, au moment de vous coucher, remplissez les cases avec tout ce que vous avez fait dans la journée : ménage, lecture, courses, travail, sommeil, …, et surlignez en rouge les cases correspondant aux temps de jeu.
Au bout d’une à deux semaines faites un constat. Effarant ?

3.

Faites 2 listes. Sur l’une écrivez tout ce que vous aimez faire : du jogging, du tennis, l’amour, voyager, écrire, dessiner, cuisiner…
Sur l’autre, listez tout ce qui vous manque ou que vous aimeriez faire : Avoir une petite amie, apprendre à danser, parler avec un ami autour d’un verre, voir une exposition, un film, repeindre vos meubles…

4.

Reprenez votre emploi du temps « à l’envers » et remplacez les cases rouges avec ces 2 listes en alternant : 1 case avec un «j’aime…», la case suivante avec un «ce que je voudrais faire…», etc…
Une fois complété relisez-le. Pas mal le plan de vie, hein ?

5.

Désinstallez tous les jeux de votre PC (tous !), ranger la PlayStation dans un placard. Que rien ne soit à portée de vue. Vous savez qu’à tout moment vous pourrez jouer mais pour cela il faudra réinstaller le jeu sur l’ordi, rebrancher la console… Ce qui est plus long, voir assez chiant, et vous aurez tout le temps de réfléchir à ce que vous êtes en train de faire : consciemment vous vous apprêtez à jouer parce que vous en avez envie et non pas parce qu’il vous suffit d’un clic pour accéder au… néant.

6.

Faîtes une liste (encore !) de tout ce que vous ont apporté ces jeux durant toutes ces années : Vous êtes devenus un pro des raccourcis clavier ? Vous êtes désormais un tacticien hors pair dans les stratégies de guerre Russie/Australie ? Vous videz une mine d’or en moins de 10 mn pour devenir (virtuellement) très riche ? Très bien. Bravo. Et à quoi cela vous sert dans votre vie personnelle, professionnelle ? A rien.
Et si pendant ce temps-là vous aviez appris la guitare ? La planche à voile ? L’anglais ? A monter à cheval ? Vous en seriez à quel niveau aujourd’hui ?

7.

Sortez de chez vous et perdez vos clefs. Allez passer 2 jours chez votre mère, un ami, à l’hôtel, n’importe où ! Rentrez chez vous pour constater les dégâts. Votre voiture Monster Truck a disparu ? Non. Quelqu’un a pillé votre ville et égorgé vos soldats ? Non. La Dame de Pique et le Solitaire ont perdu en votre absence ? Non.
Cette constatation vous fait sourire ? Vous êtes en voie de guérison. Vous êtes angoissé parce que votre donjon n’a pas eu le temps d’évoluer rapidement ? Vous êtes dangereusement accroc. Alors on continue…

8.

Concrètement vous avez une espérance de vie globale de 80 ans. Vous en avez déjà « ? ». Vous venez d’en perdre « ? », si vous continuez vous allez en reperdre « ? ».

9.

Dîtes-vous que cet article a été rédigé par une ancienne "addicte" aux jeux qui a clairement (calcul fait) perdu 4 ans (entiers) de sa vie ! Depuis qu’elle a arrêté elle a trouvé l’amour, s’est mariée, a eu 3 enfants, a écrit et publié 4 livres, passé une Maîtrise de Théologie, visité 23 pays, développé ses compétences en informatique, participé à 85 tournages de films et gagné une certaine somme au poker (mais chut !)…
Et vous ? Vous en êtes où ?

Ajouter un commentaire 

Commentaires

vlad | 19/10/2012  

perso, ma vie professionnelle et personnelle profite de mes expériences de jeu... il suffit de se limiter, pas de rompre le contatct hahaha

Petipois | 23/06/2012  

Cool j'ai perdu 6 ans sur Habbo (n'y jouez jamais ! en passant)

NYUK | 01/05/2012  

J'espere que cela va m'aider , j'ai 16ans et deja je ne connais pas les plaisirs de la vie

Sneak | 24/11/2011  

Ouff... J'ai tout supprimer mes jeux ( Une vingtaine .. ) ... Sérieux j'en crois pas mes yeux, ça m'a fait VRAIMENT MAL de les supprimer, et c'est juste des jeux qui ne me mèneront nul part... Des amis sur internet.... J'était à la tête d'un clan de 50 personnes et plus, j'avais fait un site web ( Payé en plus ) Et un forum qui était super actif... Je viens de tout abandonner.. Ça fait un mal de chien.

murdarco | 01/09/2010  

Bravo! Le plus dur est de commencer, non? Vous avez déjà franchi l'étape la plus importante qui est, non pas de faire un bilan mais de prendre conscience que vous avez un problème. Que le jeu vous pose problème. Alors accrochez-vous, ce plan de vie il faut le prendre comme un jeu de rôle en fait...
Lire la suite des commentaires sur le forum

Chercher un article sur Comment fait-on