Comment vous équiper pour la confection de vos vêtements ?

Comment vous équiper pour la confection de vos vêtements ?

Vous êtes doué pour la couture et vous envisagez de vous équiper convenablement pour donner libre cours à votre passion ? Alors, cet article est pour vous. Vous pourrez acheter tous les accessoires de base nécessaires pour les débutantes et les couturières chevronnées.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Avoir une passion pour la couture et vouloir s’équiper pour y donner libre cours

Étapes de réalisation

1.

Pour retrouver facilement tous vos menus accessoires, rangez-les dans un meuble muni de quelques tiroirs ou dans un coffre à couture possédant plusieurs sections.

2.

Pour mener à bien tous les menus travaux de couture du quotidien (coudre un bouton, réparer une déchirure, faire un bord de rideaux ou de vêtement…) voici les éléments de base que vous devez obligatoirement posséder : fil à coudre aux trois couleurs primaires (bleu, jaune et rouge) ainsi que du fil blanc et noir, aiguilles de plusieurs grosseurs pour moulin ainsi que pour coudre à la main et épingler, paire de ciseaux de coupe pour tailler et une autre pour denteler, instrument de mesure, boutons et agrafes, dé à coudre pour protéger le majeur, coupe fil pour défaire les coutures, enfile aiguille et coussin à épingles.

3.

Les couturières chevronnées auront besoin d’accessoires plus sophistiqués pour la confection de vêtements. Vous en trouverez sur le marché toute une panoplie qui, sans être tous indispensables, vous faciliteront grandement la tâche. Voici la liste de ces accessoires, accompagnés parfois d’un bref d’un aperçu de leur utilité respective.

4.

Outre le classique ruban à mesurer pour les mesures circulaires, les instruments de mesure comprennent : le trusquin ou arrondisseur de jupe, qui reporte avec exactitude la mesure constante de l’ourlet ; la règle transparente, qui permet de mesurer le sens du tissu, de marquer les boutonnières, plis et biais, et qui sert également de guides aux roulettes à tracer ; le té transparent pour trouver les fibres irrégulières, rectifier les patrons et finir les extrémités à angles droits.

5.

En plus de tous les instruments de mesure énumérés ci-dessus, on retrouve également le gabarit de couturière à deux faces de marquage, une pour les festons et l’autre pour boutonnières, plis et remplis ; la règle à curseur coulissant s’ajustant aux mesures désirées en les maintenant uniformes ; la courbe française pour redessiner les lignes de construction des patrons ; le gabarit pour l’ourlet qui accélère le marquage des bords droits ou arrondis ; la règle de 36 pouces en bois lisse pour les longues mesures droites.

6.

Les accessoires de traçage comprennent la marque repère de tailleur ; le coin de tailleur avec craie, aiguisoir et contenant : les crayons / craies dont certaines sont munies d’un pinceau ; les roulettes à tracer avec dents fines ou sans dents.

7.

En plus des ciseaux de base pour tailler et denteler, parmi les instruments de traçage, il y a également les ciseaux de lingère pour tissus délicats, les ciseaux légers pour raccommodage ou remodelage, les ciseaux de couture qui, grâce à l’une de ses pointes arrondie, évite de faire des accrocs ; les ciseaux à broder pour les broderies mais aussi les travaux délicats ; les ciseaux de coupe dit « tailleur » qui mordent aisément dans le crin et le tissu épais ; les ciseaux électriques, avec ou sans fil, pour couper rapidement les tissus légers ou épais.

8.

On retrouve aussi sur le marché une foule d’autres accessoires utiles, dont le poinçon ou stylet servant à percer les tissus pour faire des œillets brodés ou des boutonnières tailleur ; le safran qui rabat proprement les extrémités des coins et dont le bout rond maintient les coutures ouvertes pour le repassage ; le passe-ruban pour glisser élastiques ou cordons dans les ganses et, finalement, le tourne ganse qui sert à agripper le tissu d’une ceinture ou d’une bride pour les retourner sur l’endroit.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Maintenant que vous savez comment vous équiper pour la confection de vos vêtements, pour un repassage impeccable de vos créations, rien ne vous empêche de compléter avec quelques accessoires à repasser comme la jeannette, le coussin et la planche de tailleur, le coussin-moufle et le rouleau.

Mise(s) en garde :

À défaut d’avoir une pièce qui fasse office de salle de couture, aménagez un petit coin dans une des pièces de la maison, pour vous éviter de tout ranger lorsque vous n’aurez pas complètement terminé un travail de couture.

Sur le même thème

nathdeco

Comment fabriquer un serpent avec des capsules de café ?

Plutôt que de tout jeter, on peut recycler moult déchets de la maison et les transformer en jeu rigolo pour les enfants. Aujourd'hui, je vous montre comment faire fabriquer aux petits un serpent rigolo avec des capsules usagées de café.

nathdeco

Comment fabriquer des petites poupées kokeshi ?

Les poupées Kokeshi, vous savez, ces poupées japonaises qui ont le vent en poupe ? Elles se déclinent dans différentes couleurs et matériaux (peintes sur des toiles, en céramique...). Celle que je vous propose se fabrique avec une bouteille de yaou

jobinsocket

Comment faire un distributeur de ruban ?

Noël vient de se terminer, et votre salon est rempli de mètres entiers de ruban décoratifs, dont vous ne savez plus que faire et dans lesquels vous vous empêtrez les pieds... Ne laissez pas ces pauvres rubans esseulés, et ne les jetez pas non-plus, v

Chercher un article sur Comment fait-on