Comment se cultiver ?

 

par murdarco |

     
Comment se cultiver ?

Comment se cultiver

A l’heure d’Internet, se cultiver est ouvert à tous. Quoi de plus simple en effet que de trouver des renseignements sur un peintre ou un célèbre scientifique quand, là où il vous fallait posséder des ouvrages spécialisés à domicile ou prendre une journée de congé pour allez feuilleter un manuel d’expert aux horaires d’ouverture de la bibliothèque municipale, il suffit désormais d’un clic pour accéder au savoir, et souvent gratuitement qui plus est.
La culture fait peur car souvent elle est synonyme d’élitisme mais celle-ci englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. Ce qui signifie quasiment toutes les « matières » de la connaissance humaine.
André Malraux a dit : « La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert. » Elle s’acquiert peu à peu, au fil de l’existence mais il faut aussi lui donner « un coup de pouce » afin de l’enrichir toujours davantage.

Étapes de réalisation

1.

Ne soyez pas hermétique. Ne dîtes pas : «Les maths ce n’est pas pour moi», «la religion ne m’intéresse pas», «je déteste la peinture», «je ne vois pas l’intérêt de savoir qui était Platon»...
Vous risquez de vous provoquer des blocages qui ne faciliteront pas l’assimilation des informations par votre cerveau.

2.

Lors des dîners entre amis ou avec vos collègues, ne monopolisez pas la conversation à tout bout de champ pour raconter votre vie et les anecdotes croustillantes qui vont avec, mais sachez écouter les autres, ce qu’ils ont à dire. Comme disait Pythagore : «Qui parle sème ; qui écoute récolte ».

3.

Inscrivez-vous à des encarts « Igoogle ». Sur votre page d’ouverture, là où vous avez mis l’onglet «météo», «programme TV» et «presse people» rajoutez donc «Le saviez vous ?», «Un jour, une citation» et autres applications.

4.

Ne perdrez jamais une occasion de vous renseigner sur un nom, une date, etc. En regardant le journal télévisé, des émissions (mêmes anodines) voir des publicités, vous trouverez toujours quelque part une référence à quelqu’un ou à une œuvre. « Manpower » ? Certes une simple boîte d’interim, mais leur logo fait référence à « l'Homme de Vitruve » de Léonard de Vinci. Léonard qui ? Recherches : qui est-il ? A quelle époque vivait-il ? Quelles sont ses œuvres majeures ? Quelles sont celles que vous allez découvrir en recherchant des renseignements à son sujet ?

5.

Faites les devoirs avec vos enfants. Le programme de CM2 ? Fastoche ! Oui mais, mettre le nez dans la leçon d’histoire qui reprend les grands rois de France, revoir les bases du cours d’anglais (le vocabulaire courant) et réapprendre les tables de multiplication : ce n’est pas un luxe !

6.

Ne vous séparez jamais d’un petit carnet pour noter les choses que vous entendez dans le bus ou le métro, à la plage ou à la radio, etc. et que vous ne comprenez pas : un mot ? Un personnage ? Il y a toujours quelque chose à tirer des bribes des conversations d’autrui.

7.

Inscrivez-vous à certaines Newsletters pour vous donner des pistes de réflexion : les sorties cinéma de la semaine, les nouvelles pièces de théâtre qui se jouent, les romans, les expositions, etc. Un jour ou l’autre, il y aura forcément quelque chose qui vous interpellera et qui vous donnera envie de sortir de chez vous.

8.

Commencez une formation (ou approfondissez la vôtre). Vous avez le bac ? Inscrivez-vous à la fac de philo, de lettres, d’histoire de l’art, etc. Vous recevrez vos cours à domicile et vous prendrez le temps qu’il faudra (1an, 2, 3…) pour apprendre le programme de 1ère année et passer en seconde.
Plus vous êtes âgé (et non focalisé sur les diplômes) plus cela vous sera utile. Si vous n’avez pas le bac, des tas de formations en ligne vous sont proposées dans des domaines divers et variés.

9.

Inscrivez-vous gratuitement à des sites d’apprentissage : par exemple sur « anglaisfacile.com », vous recevez 1 fois par semaine une leçon d’anglais. C’est valable pour toutes les matières.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

«Se demander sérieusement tous les soirs ce que le jour nous a fait apprendre de neuf.» (Georg Christoph Lichtenberg)

«Apprendre ? Certainement, mais vivre d'abord, et apprendre par la vie, dans la vie.» (John Dewey)

Mise(s) en garde :

«Pour apprendre à boxer il suffit d'une nuit. Il faut une vie entière pour apprendre à combattre.» (Alessandro Baricco)

«La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.» (Françoise Sagan)

Ajouter un commentaire 

Commentaires

aby1 | 24/03/2014  

merci beaucoup !

aby1 | 24/03/2014  

merci beaucoup !

snowy1 | 04/01/2014  

Désolée françoise Sagan mais c'est comme si je disais plus je bois plus je suis alcoolique

Chercher un article sur Comment fait-on