Comment définir le monologue ?

 

par evegill |

     

Etroitement lié à l'art théâtral, le monologue représente souvent un moment unique de joie, de tristesse, d'horreur... pour le spectateur, selon la nature et les circonstances du thème traité. Monologuer, c'est faire partager au public un instant de pure prose, durant lequel les mots d'un seul personnage s'enchaînent et offrent à l'acteur un rôle et une présence privilégiés. Le monologue se donne différents buts à atteindre : en voici les principaux.

Étapes de réalisation

1.

Définition : un monologue est un long discours qu'une personne se tient à elle-même ou qui n'est interrompu par aucun autre interlocuteur.

2.

Fonction par rapport à l'action :

- le monologue qui sert de scène d'exposition : il permet de présenter la situation actuelle ;

- le monologue qui permet de décrire des actions qui n'ont pu être jouées sur scène (événements lointains, impossibles à mettre en scène...) ;

- le monologue confiant au public une action à venir (coup de théâtre, dénouement...) ;

- le monologue prononcé durant l'absence d'un personnage : il sert à "meubler", mais acquiert souvent une des fonctions précédentes.

3.

Fonction par rapport au personnage :

- le monologue qui présente la situation passée du personnage, son évolution, son parcours personnel ;

- le monologue qui présente les sentiments personnels de celui qui le prononce (amour, conflit intérieur...) ;

- le monologue qui permet au personnage de débattre seul d'une question et d'en tirer une décision.

4.

Effets produits :

- de l'émotion : lorsque le monologue est centré sur des sentiments personnels ;

- du comique : lorsque le monologue est accompagné de mimiques, d'une gestuelle prononcée ;

- de la surprise : lorsque le monologue révèle une action à venir, un coup de théâtre... ;

- du tragique : lorsque le monologue prépare à un dénouement malheureux, lorsqu'il est solennel.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Théâtre