Comment reconnaître une peinture de style Néo-classique ?

Comment reconnaître une peinture de style Néo-classique ?

La peinture Néo-classique succède à la peinture Maniériste au cours du 18° siècle et se poursuit jusqu’à la moitié du 19° siècle.
Lassés des excès et de la surcharge, inspirés par les découvertes archéologiques faites à Pompéi et Herculanum sur l’art de la Rome antique, les artistes reviennent à un art de sobriété et d’équilibre calculé qui pourrait se résumer ainsi : « peignons peu, mais peignons juste ».

Étapes de réalisation

1.

Comment reconnaître une peinture de style Néo-classique ?

Dominée jusque là par les thèmes d’inspiration religieuse, la peinture change de registre pour représenter des scènes inspirées de la mythologie antique. Ces scènes donnent un excellent prétexte aux peintres et sculpteurs souhaitant montrer de jolies femmes nues sans passer pour des pervers dans la société bourgeoise et prude de l’époque. Vénus sortant des eaux, Diane chasseresse, Léda et le cygne sont autant de sujets à la fois affriolants et parés de noblesse antique.

2.

Comment reconnaître une peinture de style Néo-classique ?

Mais la mythologie antique n’est pas seulement un réservoir de déesses sexy. Elle regorge de drames mettant en jeu l’honneur, le patriotisme, la vertu, valeurs qui seront exaltées par les peintres et sculpteurs. Ce qui n’est pas pour déplaire à Napoléon 1er, qui accède au trône en 1804. On constatera que Ingres représentera l’empereur avec une couronne de lauriers, symbole ô combien familier aux lecteurs d’Astérix, évoquant un autre empereur d’un autre temps...

3.

Comment reconnaître une peinture de style Néo-classique ?

Les modèles posent dans des attitudes empreintes de noblesse et de sérieux, les postures dansantes et compliquées du Baroque sont abandonnées.
La mode vestimentaire, tout comme le mobilier et l’architecture, suivent la mode de l’antique, ce qui explique que même les scènes contemporaines (c'est-à-dire de l’époque du peintre) ont un petit air romain, comme dans le Portrait de Mme de Récamier, réalisé en 1800 par Jacques-Louis David.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La peinture Néo-classique est aussi appelée peinture académique, ou, moins gentiment, « style pompier », à cause des casques des guerriers dans les scènes d’héroïsme, qui ressemblaient à ceux des pompiers.

Mise(s) en garde :

Le « néo » de Néo-classique signifie « après ». Il y a donc déjà eu une première période Classique en peinture au cours du 17° siècle, dont les représentants en France sont notamment Nicolas Poussin et Claude Lorrain.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Culture générale