Comment manager les cadres dans une entreprise ?

 

par benzene |

     

Il n’est pas toujours facile d’obtenir le meilleur d’une équipe que l’on est amené à gérer. Comment fidéliser les cadres les plus investis ? Comment redynamiser les éléments peu motivés ? Ou encore comment remotiver un cadre prêt à démissionner ? La solution passe par un management consistant adapté à chaque profil. En fonction de la réaction de tous et chacun au travail, il faudrait adopter une stratégie pour ne pas voir son équipe sombrer dans une crise interne qui pourrait la détruire.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Les épanouis
  • Les investis
  • Les mitigés
  • Les détachés
  • Les septiques
  • Les mécontents

Étapes de réalisation

1.

Les épanouis ne sont pas difficiles à motiver, mais, malgré leur loyauté, sont difficiles à garder. Pour les fidéliser, l'entreprise doit leur confier des missions stratégiques et leur offrir une grande autonomie dans le travail. Prôner une politique de gestion des ressources humaines suffisamment attractive pour faire venir des épanouis de l'extérieur.

2.

Pour les investis, il faut répondre à leurs envies de mobilité en interne pour maintenir leur investissement. Le meilleur moyen d'y parvenir consiste à leur proposer un nouveau poste à forte responsabilité tous les deux ou trois ans.

3.

Les mitigés, quant à eux, ont besoin d’être rassurés sur eux-mêmes car ils ne savent pas exactement ce que l’on attend d’eux. Ils vivent mal les changements permanents, mais ont des réserves de dynamisme et de productivité. Pour les libérer, il faut s'appuyer sur leur besoin d'autonomie, leur amour du travail bien fait et leur soif de réalisation. Redéfinir avec eux leur rôle, clarifier et faire progresser leurs compétences. Car ils souffrent d'un manque de dialogue et de soutien, réel ou supposé. Le fait d’ adhérer en partie à la culture de l'entreprise est assez révélateur.

4.

Les détachés choisissent la distance. Ils sont sur la réserve. Ce type de comportement n'est guère compatible avec une fonction d'encadrement. Mieux vaut donc leur proposer des postes d'expertise qui leur permettent de s'exprimer, plutôt qu'une promotion, qui serait risquée.

5.

Les sceptiques ont besoin d'un management consistant. Ils ont besoin d'apprendre mais aussi d'apprivoiser l'environnement de l'entreprise. Des formations, des coaching, bilan personnel peuvent les aider à y voir plus clair dans leurs motivations.

6.

Les mécontents sont des déçus de l'entreprise. D'abord en les aidant à clarifier leurs attentes, à sortir de la logique d'opposition entre vie professionnelle et vie personnelle qui les caractérise. Un entretien s'impose.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pensez à beaucoup communiquer avec votre équipes afin de déceler les maux qui la ronge.

Mise(s) en garde :

Les mécontents, les sceptiques et détachés sont surreprésentés dans les entreprises en difficulté.

Sur le même thème

adela

Comment rédiger un compte-rendu de réunion ?

Le compte-rendu est un document professionnel qui rapporte objectivement des faits avérés, des activités, des propos échangés lors d'une réunion, lors d'une conférence. Nous nous intéresserons ici au compte-rendu de réunion.

OlivSP

Comment persuader un égocentrique

De tous les types de personnalités, le type "égocentrique" est probablement le plus difficile à persuader...

DocWeb

Comment organiser ses idées avec une carte heuristique ?

Qu’est ce qu’une carte heuristique ou encore « mind map » en anglais ? Une carte heuristique est un diagramme utilisé afin de lier plusieurs idées concernant un même sujet. Pour mieux comprendre ce concept, il est nécessaire de savoir que l’on

Chercher un article sur Comment fait-on