Comment préparer sa succession ?

Votre succession doit être bien préparée afin d’éviter les éventuels conflits familiaux et les situations difficiles pour vos héritiers. Cet acte de prévoyance comporte certaines étapes. Les voici.

Étapes de réalisation

1.

Le plus sage pour commencer est de faire une donation au dernier vivant, ce qui permet à l’un ou les deux époux d’exprimer leur volonté de voir revenir tout ou partie de leurs biens présents et futurs, à celui qui survivra à l’autre. La donation peut être unilatérale (un époux transmettant ses biens à l’autre) ou réciproque (chacun des époux se transmettant leurs biens l’un à l’autre).

2.

Vous devez ensuite prendre en compte les enfants et autres descendants afin qu’ils soient protégés ou afin d’éviter les conflits résultant du partage lors de la succession.

3.

Vous pouvez enfin préparer votre patrimoine selon sa nature et son importance.

4.

Par exemple vous pouvez mettre votre bien immobilier en société civile, il sera plus simple de partager des parts sociales plutôt que des biens immobiliers indivisibles.

5.

Sachez aussi vous pouvez choisir vos héritiers dans la limite où vos enfants et petits-enfants conservent de toute façon la part d’héritage qui leur revient obligatoirement , appelée la réserve.

6.

Enfin la donation est une alternative qui permet de préparer sa succession en faisant un don de son vivant aux personnes de la famille ou de son entourage : la quotité disponible est là aussi limitée, comme dans le cadre du testament, si vous avez des ascendants ou des descendants.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous désirez léguer vos biens à une autre personne que vos enfants ou vos parents (qui sont les héritiers automatiques), par exemple votre conjoint, pensez à rédiger un testament afin de modifier les modalités.

Mise(s) en garde :

Les concubins et vos beaux-enfants (les enfants de votre conjoint) ne peuvent pas hériter.

Sur le même thème

Tam

Comment se dispenser d'une obligation alimentaire ?

Une obligation alimentaire peut vous obliger à subvenir aux besoins d'un membre de votre famille si ce dernier n'en est plus capable par ses propres moyens. Elle peut prendre la forme d'une aide en nature (hébergement, nourriture) ou d'une aide en argen

Rédacteur06

Comment est fixée la pension alimentaire en cas de garde classique ?

La garde classique est accordée dans la majorité des cas. Le père ou la mère qui n’a pas en charge les enfants bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement. Pour fixer la pension alimentaire, le juge des affaires familiales va s’appuyer

eloquence

Comment procéder au dépôt d’une main courante ?

Vous faites l’objet de harcèlement moral de la part de votre conjoint. Votre conjoint a quitté volontairement le domicile conjugal. Voici des faits qui méritent d’être consignés en vue d’une éventuelle action judiciaire. À cet effet, il vous

Chercher un article sur Comment fait-on