Comment entretenir son jardin en hiver ?

 

par natlie73 |

     
Comment entretenir son jardin en hiver ?

L’automne s’installe peu à peu dans votre jardin. Les jours raccourcissent, les températures sont plus froides et des gelées sont annoncées. Même si vous bénéficiez de l’été indien, vous devrez ramasser les feuilles mortes, rentrer vos bulbes et stocker vos fruits et légumes dans un endroit frais et sec.

Étapes de réalisation

1.

Travaux de pleine terre ! Les premiers froids arrivent. Protégez vos cultures en cours avec un tunnel en plastique ou des cloches. Bêchez et binez les parcelles de terre dont les récoltes sont terminées. Vous pouvez également y intégrer du compost ou du fumier. Faites ce travail régulièrement mais pas trop longtemps afin que votre dos ne subisse pas le contrecoup du bêchage. Couvrez le sol que vous n’utilisez pas pour les cultures d’hiver avec une bâche en plastique pour le protéger des pluies abondantes.

2.

L’ail ! Vous pouvez toujours planter l’ail à cette période de l’année. Si le sol est trop humide, attendez quelque temps.

3.

Les asperges ! Si vous ne l’avez pas encore fait, coupez les feuilles des asperges. Brûlez-les, car elles sont porteuses de maladies pour les cultures suivantes. Vous pouvez commencer la préparation des sols pour les prochaines asperges. Incorporez-y un engrais organique. Assurez-vous que votre parcelle de terre est bien drainée car les asperges n’apprécient pas l’humidité.

4.

Les Betteraves ! Continuez à arracher les betteraves afin de les stocker par la suite. Faites attention à ne pas les abîmer, elles pourriraient rapidement et contamineraient les légumes sains.

5.

Céleri à côtes (céleri branche et céleri rave) ! Jusqu’au milieu du mois, buttez les derniers céleris, comme précédemment. En prévision des gelées, couvrez les plantes avec un paillis ou du film horticole. Continuez les récoltes de céleri selon vos besoins.

6.

Les Choux ! Continuez les repiquages des choux de printemps ainsi que ceux d’automne et d’hiver tous les 50 cm. Enlevez les feuilles jaunies de vos différents choux. De cette manière, vous évitez les maladies qui se cachent dans les feuilles pourrissantes. Protégez tous vos choux ainsi que les plantules d’un filet horticole afin que les oiseaux ne viennent pas tout manger.

7.

Les courges et courgettes ! Ramassez toutes les courges et les courgettes afin de les entreposer sur des clayettes dans une pièce fraîche. Placez les légumes de manière à ce qu’ils ne se touchent pas les uns les autres, ce qui développerait les maladies.

8.

Les laitues ! Repiquez les laitues d’hiver, mais aussi de printemps dans un sol préalablement enrichi en engrais minéral. Disposez-les à environ 25 cm les unes des autres et dans des sillons distants de 30 cm. Installez les laitues de façon à ce que les premières feuilles soient au ras du sol.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on