Comment définir l'inconscient ?

 

par evegill |

     
Comment définir l'inconscient ?

Que ce soit dans le domaine de la philosophie, de la psychologie ou de la psychanalyse, conscience et inconscient sont des notions fondamentales. Si la conscience signifie un état de perception des choses, l'inconscient pose le problème de l'étude de phénomènes particulièrement problématiques à définir, puisqu'échappant à la conscience, et donc à la perception. Voici des éléments qui aideront à cerner cette idée.

Étapes de réalisation

1.

Par définition, l'inconscient est ce qui n'est pas conscient, et qui ne pourra jamais le devenir.

2.

Les travaux de Sigmund Freud ont considérablement aidé à une tentative d'appréhension de ce concept. L'inconscient serait un processus exclusivement psychique, présent en chaque homme ; nous savons qu'il existe parce qu'il nous donne des manifestations de sa présence, sur lesquelles nous n'avons aucune emprise ou possibilité d'action.

3.

Freud donne au principal processus psychique inconscient de l'homme l'appellation de "Ça". Celui-ci constitue le centre des pulsions, autrement dit, des forces destinées à exiger des satisfactions d'ordre somatique (faim, soif, désir sexuel...).

Dans la même optique, le Surmoi représente le lieu psychique inconscient où sont réunis les interdits sociaux et parentaux généraux.

4.

Selon Freud, les manifestations de l'inconscient peuvent également se révéler dans l'acte de la parole (lapsus, actes manqués), dans les rêves, et dans les maladies psychiques telles que les névroses.

S'ajoutent à cela les maladies psychologiques telles que les TOC, les mécanismes du souvenir et de l'oubli ainsi que l'origine des rêves, des fantasmes.

5.

Les critiques de la conception freudienne apportent d'autres précieux angles de réflexion :

- selon Alain, l'inconscient n'est que la manifestation, causée par le corps, de réactions dans l'âme. Il est donc possible pour l'homme de contrôler son inconscient, en parvenant à maîtriser son corps.

- selon Sartre, l'inconscient n'existe pas : les désirs ou interdits sont refoulés consciemment, par "mauvaise foi" ; la responsabilité humaine est donc la seule explication.

- selon Lacan, l'inconscient de l'homme n'existe qu'en tant que rapport avec autrui et inscription dans un milieu donné à travers le langage de l'Autre.

Chercher un article sur Comment fait-on