Comment cultiver des poireaux dans son jardin potager ?

 

par spi1 |

     
Comment cultiver des poireaux dans son jardin potager ?

Le poireau est une plante bisannuelle faisant partie de la famille des liliacées. Les feuilles vertes sont en éventail resserré et très engainantes. La partie inférieure est une tige blanche dont la terminaison rejoint les racines de la plante. C’est le pied blanchi que l’on consomme en cuisine mais les feuilles vertes sont aussi utilisées pour faire des soupes.

Étapes de réalisation

1.

Les poireaux poussent un peu partout mais préfèrent les terres riches, profondes et fraiches. Avant de les planter, il vaut mieux labourer à trente centimètres de profondeur et ajouter de la fumure de fond organique que l’on trouve en jardineries.

2.

Les semis se font de fin Février au début Mars mais on peut aussi planter en pleine terre entre les mois de Mars et Mai. Il faudra éclaircir les semis puis les planter lorsque les plans auront la grosseur d’un stylo. Faire des sillons profonds distants de vingt à trente centimètres et planter à des distances de dix centimètres.

3.

Le poireau est sensible au mildiou qui fait un duvet violet, à la rouille qui fait des taches orangées et à la teigne qui creuse des galeries dans les feuilles vertes jusqu’à la partie blanche. Il faut alors utiliser de l’anti-oïdium et de l’anti-vers.

4.

La mouche est aussi un parasite dont la larve attaque le poireau et le fait pourrir. Il faut alors traiter avec de l’anti-mouches. On trouve tous ces produits en jardinerie. Le poireau se conserve très bien au congélateur mais il faut bien le nettoyer avant.

Commentaires

Patéliea | 15/09/2014  

Bonjour, et le purin d'orties alors? pour ma part je l'utilise comme engrais en même temps qu'il reste au centre du poireau en arrosant par dessus. Il faut savoir que la mouche déteste le liquide quel qu'il soit. Quand vous arrosez, faites-le également par-dessus, de manière à ce qu'il y ait toujours de l'eau au centre. Ce n'est pas la panacée mais on peut ainsi conserver 70 à 80% de sa culture saine. Cela permet également de ne pas utiliser tous ces produits hors de prix et souvent peu efficaces. J'en ai fait l'expérience et j'en suis très satisfait.

bar | 15/07/2012  

trop pe a maurice

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on