Comment comprendre les règles du rami ?

 

par lucie56190 |

     
Comment comprendre les règles du rami ?

Le rami est un jeu de carte très apprécié et populaire : il est devenu le 3ème jeu de carte le plus joué au monde. Ce jeu fait son apparition au début du 20ème siècle et connait ses premiers succès après la seconde mondiale.

Il s’agit d’un jeu de combinaisons rassemblant plusieurs variantes selon les coutumes de chaque région.

Aujourd’hui grâce au développement d’internet il connait un fort développement sur la toile à travers les jeux en ligne.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un jeu de carte.

Étapes de réalisation

1.

Les règles du rami sont à la portées de tout le monde, le but du jeu est de se débarrasser de toutes ses cartes en les regroupant par combinaisons. Le nombre de joueurs minimum pour y jouer est de deux.

Chaque joueur doit réussir à poser ses cartes le premier pour remporter la mise : pour cela le joueur doit avoir des combinaisons telles que le brelan, le carré…

2.

Pour que le joueur remporte la partie il faut qu’il rassemble des combinaisons gagnantes tout en cumulant le moins de points possible. S’il pose les 10 cartes qu’il a en main il remporte la partie.

3.

Le donneur au rami est la personne qui tire la carte qui a la plus grande valeur, la partie se poursuit ensuite dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le donneur distribue 13 cartes à chacun des joueurs. Les cartes non-distribuées sont placées au centre de la table face cachée : ce tas de cartes est appelé le talon. La carte supérieure de ce talon doit être retournée et placée à coté.

4.

Le joueur qui a la main a le choix entre tirer une carte du talon ou prendre la carte posée à coté. Il doit ensuite rejeter une carte et la mettre sur la table : cette carte constitue un 2ème talon appelé le talon de rejet de cartes.

5.

Chaque joueur doit donc constituer des combinaisons. Celles-ci doivent comporter 3 cartes minimum. Les combinaisons peuvent être des séquences : c’est une suite de 3 cartes minimum qui se suivent dans la même couleur. L’as a deux valeurs : s’il est mis à la suite d’un roi il vaut 11 points, s’il est mis pour débuter une série telle que as deux trois…il vaut alors 1 point.

6.

Pour commencer à poser des séquences le joueur doit avoir préalablement poser une première séquence d’une valeur minimum de 40 points. Tant qu’il n’atteint pas ce nombre de points il ne peut débuter la partie. Chaque joueur pendant la partie peut également continuer les suites de ses adversaires en posant les cartes qu’il a en main.

7.

Dans ce jeu, les joueurs peuvent avoir des jokers : cette carte remplace n’importe quelle carte et est donc très convoitée. A savoir que le talon épuisé, il faut continuer la partie avec le talon de rejet qui devient alors le talon de tirage.

8.

Le premier joueur qui parvient à se débarrasser de toutes ses cartes remporte la partie. Chaque joueur doit alors compter le nombre de cartes qu’il lui reste et y associer le nombre de points. Le joker vaut 20 points il est donc recommandé de s’en débarrasser au plus vite. Enfin, les joueurs notent le nombre de points de pénalité obtenu.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Le bluff est une stratégie qui consiste à faire croire à ses adversaires que vous avez un bon jeu en main même si ce n'est pas le cas.

Mise(s) en garde :

Si vous jouez de l'argent ne misez que ce que vous êtes prêt à perdre, ceci vous évitera d'être déçu en cas de mauvais tour.

Commentaires

krystalmodels | 20/07/2011  

"Pour commencer à poser des séquences le joueur doit avoir préalablement poser une première séquence d’une valeur minimum de 40 points. " C'est pas 51 points ? avec la tierce franche comprise.

Sur le même thème

petite_amande

Comment participer à un jeu télévisé ?

Qui n’a jamais rêvé de remporter la vitrine du Juste prix ou de montrer son incroyable talent de chanteur dans le programme N’oubliez pas les paroles ? Qui n’a pas envisagé de se frotter aux énigmes super compliquées de Julien Lepers dans son

clement2

Comment lancer un boomerang ?

Un boomerang, c'est marrant, surtout quand on sait comment le lancer. En effet, il n'est pas rare d'acheter un boomerang, puis de ne jamais s'en servir, simplement parce qu'on n'arrive pas bien à s'en servir. Ou pire encore, il arrive que des gens qui ne

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Jeux