Comment proposer son aide humanitaire ?

 

par lucie56190 |

     
Comment proposer son aide humanitaire ?

L'aide humanitaire est un moyen d'aider une personne, un pays qui se trouve dans le besoin. Cette aide se présente sous plusieurs formes et chaque personne peut y contribuer en y consacrant un peu d'énergie, de temps ou d'argent. Nous faisons partie des 10% de la population mondiale qui possédons 80% des ressources : si chaque individu faisaitt un geste régulier envers ces pays, leur vie en serait bien meilleure.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Du temps.
  • Un peu d'argent.

Étapes de réalisation

1.

Vous pouvez aider une population dans le besoin en effectuant des dons de nourriture, de vêtements, de médicaments ou d'argent. Les associations par lesquelles vous pouvez faire ces dons sont nombreuses et il convient de choisir la plus adaptée.

2.

Si vous désirez y consacrer davantage de temps vous pouvez proposer vos services à certaines associations afin d'aider les plus démunis, d'aider à la récolte de dons ou bien en vous rendant directement dans un pays en difficulté et ce, même sans diplôme. Toutes les personnes sont les bienvenues et bien souvent c'est sur la base du volontariat que ces associations recrutent.

3.

Le parrainage est également un moyen très utile d'aider une personne en particulier. Vous pouvez alors parrainer un enfant en lui offrant chaque mois un peu d'argent afin qu'il puisse se nourrir et aller à l'école. De nombreux sites proposent ce genre de parrainage mais il convient de bien vous renseigner sur leur sérieux pour tout don d'argent : vous devez avoir la preuve que votre don aura bien l'utilité que vous aurez défini.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Renseignez-vous bien sur les associations existantes : certaines moins connues sont tout aussi méritantes et ont besoin d' aide pour survivre.

Commentaires

lucie56190 | 28/12/2011  

votre commentaire est hors sujet avec l'article développé ici

lucie56190 | 28/12/2011  

votre commentaire est hors sujet avec l'article développé ici

pierredh | 28/12/2011  

Attention au "volontourisme" !! Voyager autrement, voyager intelligent, ... Partir jouer au docteur ou à l'instituteur deux semaines... Vivre une aventure bien organisée sans passer pour un touriste.. Grâce aux services d'une agence de voyage commerciale ... Bienvenue dans l'industrie du "tourisme humanitaire" ! Afin de répondre aux souhaits du voyageur moderne, l'industrie du tourisme, et du tourisme "jeunes" en particulier, multiplie les offres et les produits. Quitte à faire des pays pauvres un immense parc d'attractions où illusions, bons sentiments et merveilleux riment avec profits. Le tourisme humanitaire, ou volontourisme, n'est rien d'autre qu'une forme de voyeurisme, une nouvelle forme de racisme "positif" ("même sans qualification vous pouvez les aider : ce sont des sous -développés") et à un retour au mythe du bon sauvage : "Ils sont pauvres mais tellement heureux. Ce sont des gens simples qui seront ravis de vous inviter chez eux car vous n'êtes pas, vous, un touriste". Ces sociétés commerciales reprennent avec succès le concept "humanitaire" pour le transformer en une marchandise lucrative, une attraction touristique à la mode : « Voir et aider les pauvres ! Une aventure inoubliable ! ». Il n'est pas rare qu'un volontaire ait à payer 700 à 2000 euros, voyage non compris, pour 2 semaines de volontariat dans un pays en voie de développement. Sur place pourtant, l'association reçoit au mieux 20 à 150 euros ... Vous avez dit 'commerce' équitable ? Quand le commerce s'empare du volontariat Si vous souhaitez faire du tourisme, partez avec une véritable agence de voyage qui pourra vous offrir un vrai circuit touristique organisé par des professionnels du tourisme (être guide, c'est un métier !). Pour 2000 euros, vous pourrez prendre les services d'un excellent guide local , loger dans de bons hotels, manger dans de vrais restaurants, etc.. et au final une grande partie de votre argent restera dans le pays visité. Par contre, si vous souhaitez faire du volontariat, partez avec le secteur associatif qui connait les besoins locaux. Le mélange du volontariat et du tourisme (volon-tourisme), n'est rien d'autre qu'un concept marketing attrayant offrant en réalité souvent ce qui a de pire dans les secteurs du volontariat et du tourisme: projets absurdes (repeindre une école toutes les deux semaines, donner des cours sans qualification, ...) et le confort du volontariat pour le prix d'un voyage touristique de luxe (c'est bien connu, il faut voyager en troisième classe pour rencontrer les vrais locaux) ... Face à ce phénomène, le Service Volontaire International tient à informer le jeune public sur ce phénomène et ses conséquences désastreuses pour le secteur associatif, touristique et les populations locales : « OUI, il est possible de faire du volontariat de qualité avec le secteur non marchand ! NON, le volontariat n'est pas un nouveau produit commercial ! NON, la pauvreté n'est pas une nouvelle attraction touristique ! » info complémentaires: pdf fileethical volunteering guide book.pdf J.B MacKinnon The Dark Side of Volunteer Tourism K. Tomazos and R. Butler Volunteer Tourism: Tourism, Serious Leisure, Altruism or Self Enhancement? McGhee, Nancy Volunteer Tourism: Sustainable Innovation in Tourism, or Just ‘Pettin’ the Critters’ http://tenirparole.typepad.com/tenir_parole/files/Disneylandiation-Tourisme.pdf http://fig-st-die.education.fr/actes/actes_2006/brunel/article.htm http://www.guardian.co.uk/society/2006/aug/18/internationalaidanddevelopment.education http://www.vagabondish.com/voluntourism-volunteer-tourism-in-depth/ http://www.justfocus.org.nz/tag/travel/ http://www.servicevolontaire.org

Chercher un article sur Comment fait-on