Comment faire une bouture classique ?

 

par spi1 |

     
Comment faire une bouture classique ?

Bouturer une plante est le moyen de lui donner des propriétés particulières. Il faut commencer par sélectionner l’espèce dont on veut obtenir un bon résultat. Pour bouturer, il existe des règles auxquelles on ne peut pas déroger mais si on les respecte, l’action est assez simple. Il faut donc sélectionner un jeune rameau d’au moins dix centimètres de long.

Étapes de réalisation

1.

Le rameau ne devra pas dépasser une quinzaine de centimètres et devra comporter un minimum de trois nœuds. Pour certaines espèces, une feuille ou un bout de racine suffisent. Le jeune rameau sera ligneux ou herbacé.

2.

Il faut tailler toutes les feuilles sauf deux au sommet pour éviter au plant de se dessécher car il n’a plus de racines. Il faut bien le sectionner au sécateur juste sous un nœud. Il faut ensuite le planter en terre immédiatement par le coté coupé.

3.

On peut aussi le mettre dans du terreau ou dans un récipient rempli d’eau. Il faut mettre les boutures dans des pots en terre et les planter au bord des pots car les parois restent chaudes. Les pots devront être placés dans un endroit lumineux chaud, humide et à l’abri du vent.

4.

Si la bouture a pris, après trois semaines à un mois, on peut voir apparaitre des petites pousses au niveau des yeux. Pour avoir plus de rendement, on peut mettre une hormone de bouturage se nommant l’auxine. Dans tous les cas, ne jamais laisser le bouton terminal de la branche car il faut favoriser la pousse des racines et non de la tige.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on