Comment planter des myrtilliers dans son jardin ?

 

par spi1 |

     
Comment planter des myrtilliers dans son jardin ?

Le myrtillier au jardin

Les myrtilliers ne sont pas que des arbustes sauvages. Il y a aussi le myrtillier des jardins, qui est un hybride issu de l’airelle. Il donne de gros fruits, qui peuvent atteindre un centimètre de diamètre. Ces arbustes produisent des kilos de myrtilles. Les myrtilles sont délicieuses en confiture ou en tarte.

Étapes de réalisation

1. Sol et exposition

Pour faire pousser un myrtillier, il faut un sol très acide. La terre doit aussi être fraiche et humide et surtout très légère. L’exposition doit être aussi faite à mi-ombre. L’été, cet arbuste craint énormément la sécheresse.

2. Une plante décorative

On peut planter le myrtillier dans un massif de plantes de bruyères ou de rhododendrons. Cette plante est aussi ornementale car elle donne des jolies fleurs blanches. Le feuillage caduc prend de superbes couleurs à l’automne et devient très décoratif.

3. Cultiver le myrtillier

► Au printemps

Le myrtillier se développe en touffes. Au printemps, il faut rajeunir ces touffes en coupant les pousses les plus anciennes.


► En novembre

Novembre est le mois idéal pour les planter. Veiller à ce que le PH se situe entre 4,8 et 5,5. On peut apporter à la terre de la tourbe ou de l’humus.

4. Récolte

Il faut savoir que l’arbuste ne produira des fruits qu’à la deuxième année après sa plantation et pour que les fruits viennent, la présence d’insectes est capitale pour la reproduction. Cette dernière se faisant essentiellement par des insectes butineurs, il vaut mieux planter des myrtilliers à coté d’une prairie fleurie.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on