Comment planter un noyer dans son jardin ?

 

par spi1 |

     
Comment planter un noyer dans son jardin ?

Le noyer est au départ, un arbre originaire d’Asie. Il a cependant réussi à s’adapter à toute l’Europe. On trouve encore pas mal de noyers non greffés poussant à l’état sauvage dans certaines régions de France. Ils poussent d’après des semis et donnent des fruits qui restent petits et presque creux et résistant mal aux parasites.

Étapes de réalisation

1.

Lorsqu’on veut planter un noyer dans son jardin, il est donc impératif de choisir ce dernier greffé et possédant une variété sélectionnée au préalable. Ces noyers poussent ainsi plus rapidement et sont bien moins sujets aux maladies et parasites.

2.

Les trois premières variétés sont : le Franquette donnant des grosses noix allongées et dont on se sert pour la confiserie. Le Mayette donnent de gros fruits ovales dont la chair est très bonne pour la consommation courante. Le Parisienne possédant des gros fruits ronds dont la chair est excellente.

3.

Le noyer n’aime pas trop le calcaire, on peut le planter dans ces sols mais la croissance va être lente et la production sera irrégulière. Il faut aussi éviter les sols trop humides car les racines pourrissent par contre, il pousse bien dans tous les autres sols.

4.

On cultive le noyer uniquement sur très hautes tiges car cet arbre ne supporte aucune taille. Il faut faire attention à ne pas planter un noyer en altitude car les bourgeons gèlent au printemps. Pour ramasser les noix, il faut attendre que les premières tombent vers septembre. Le noyer est très rustique et ne demande pas un entretien important. On peut lui apporter de temps en temps de la fumure organique.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on