Comment chauffer un châssis de jardin ?

 

par spi1 |

     
Comment chauffer un châssis de jardin ?

Le châssis de jardin est mis en place pour préserver les plants et doit être chauffé quand viennent les premiers froids. On peut chauffer le châssis soit par un chauffage électrique soit par une méthode naturelle et plus ancestrale qui est la fermentation du fumier dans les couches.

Étapes de réalisation

1.

Pour confectionner ces couches, il faut mélanger du fumier de cheval frais avec des feuilles mortes ou/et du vieux fumier. C’est le fumier de cheval qui va être la substance activante. Il faut en mettre deux tiers pour un tiers de feuilles.

2.

La fermentation sera rapide et la couche chaude mais sa durée sera assez limitée. Sur cette couche chaude, on va alors multiplier les plantes molles au printemps tels que les melons et autres fruits et légumes du genre.

3.

Si on mélange un tiers de fumier de cheval à deux tiers de feuilles mortes, on obtient une couche sourde. Cette couche sourde sera utilisée lorsqu’on fera des repiquages de plantes ou que l’on fera venir des légumes de façon hâtive.

4.

Une couche chaude atteint environ soixante centimètres d’épaisseur lorsqu’elle est tassée ce qui donne quatre-vingt centimètres d’épaisseur lorsqu’on la dispose. La température qui s’en dégage dépendra donc de cette épaisseur.

5.

Dans les jours suivant l’établissement de la couche chaude, la température peut monter assez haut. Ce n’est pas très important pour les graines mais assez nuisible pour les racines des plants ou boutures. Il faut donc semer ces derniers après quelques jours.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, fer, magnésium et calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on