Comment présenter un mémoire ?

A la suite d'un stage, ou pour valider une année d'étude, vous pouvez être amené à rédiger un mémoire. La présentation d'un mémoire est une chose conventionnelle, et une bonne partie de votre note est portée sur la façon de présenter les choses...

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un logiciel de traitement de texte

Étapes de réalisation

1.

La couverture du mémoire doit obligatoirement comporter les éléments suivants :
Logo de l'école, logo de l'entreprise, année académique, intitulé du rapport, nom de l'étudiant, nom du directeur de mémoire ou professeur encadrant.

2.

La page de garde, est une page entièrement blanche. Si vous trouvez cela bête de laisser une page vierge, elle sera bien utile au jury pour la prise de notes.

3.

Le sommaire doit être, dans l'idéal, rédigé en une page. Dans tout les cas, ne dépassez jamais deux pages.

4.

Les remerciements. Ils comportent le nom de toute personne ayant intervenu auprès de vous pendant votre stage. N'oubliez pas d'y inclure votre professeur référant, même s'il n'a pas fait grand chose pour vous.
Même si le courant est bien passé avec certaines personnes durant votre stage, ne soyez pas familier, restez sobre dans la formulation.

5.

Avant propos. Cette partie comporte la présentation de l'école, du cadre de l'étude et la motivation du thème du mémoire.

6.

La table des sigles et abréviations. Cette liste permettra à votre lecteur de comprendre tous les sigles et les abréviations. Elle doit respecter l'ordre alphabétique.

7.

La note de synthèse. C'est un document à caractère pratique rédigé en 2 pages maximum et qui récapitule l'objectif du travail, la problématique, la méthodologie, les hypothèses fondamentales, les conclusions et les limites.

8.

L'introduction générale, précédée d'une feuille de garde (feuille de couleur) sur laquelle est inscrite la mention "introduction générale".
L'introduction doit comporter au moins 2 ou 3 pages.

9.

Le corps du mémoire est composé de deux ou trois parties. Pas plus. Les parties doivent êtres équilibrées.
C'est l'essence même de votre mémoire, là ou vous développez votre réflexion et vos arguments.

10.

Conclusion générale. Comme l'introduction, elle doit être précédée d'une feuille de garde. La conclusion générale referme le débat. Elle répond à la question posée dans l'introduction, elle récapitule les points essentiels de la démonstration...
La conclusion comporte au moins 1 ou 2 pages.

11.

Glossaire. Dans cette partie vous expliquez le sens des mots spécifiques qui pourraient être inconnus de votre lecteur ou qu’il est bon de rappeler.

12.

Bibliographie. Vous devez retenir obligatoirement les références de toutes vos citations.
Il est recommandé de n’inscrire que les ouvrages que vous avez effectivement lus.
La bibliographie doit énoncer avec la plus grande précision tous les ouvrages classés en deux catégories : ouvrages généraux et ouvrages spécialisés.

13.

Les annexes. Elles doivent être présentées dans l’ordre dans lequel vous y faites référence dans le corps du texte. Elles ont une pagination à part qui commence à la page 1 (dans les livres, c’est différent). Elles peuvent être précédées d’un sommaire des annexes dans un tableau similaire à celui de la liste des tableaux ou figures.

14.

Table des matières. C’est le plan détaillé de votre mémoire. Il est donc plus détaillé que le sommaire.
La table des matières peut tenir en plusieurs pages.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Respectez soigneusement les normes de présentation. Une mauvaise présentation (différente des normes) sera toujours sanctionnée par un jury.

Le mémoire ne doit jamais dépasser 100 pages, hors annexes.

Un mémoire de niveau MASTER doit obligatoirement être relié sous la forme broché.

Commentaires

sara | 16/09/2012  

Bonjour, je voudrais savoir svp comment faire la table des abréviations sur Word. Merci d'avance

Ajouter un commentaire 

Sur le même thème

bluesky

Comment faire un lettre de motivation convaincante ?

La lettre de motivation est l'élément qui va déclencher au recruteur l'envie de voir un candidat. Bien sûr, celle-ci est d'autant plus décisive que les CV parmi lesquels il doit choisir qui se ressemblent... Il ne faut donc absolument pas négliger l

Chercher un article sur Comment fait-on