Comment protéger les cerisiers des maladies et des parasites ?

 

par joc |

     
Comment protéger les cerisiers des maladies et des parasites ?

Les cerisiers, dès qu’ils ont des fruits venus à maturité, sont l’objet de bien des convoitises surtout de la part des pies et des moineaux qui détruisent complètement les fruits mais s’attaquent également aux bourgeons en début de printemps.

Étapes de réalisation

1.

Contre les oiseaux, il faut utiliser différents types d’épouvantails qui se présentent sous la forme d’objets brillants comme des CD ou des pétards explosant de façon régulière. Le plus efficace reste quand même l’utilisation du filet de protection.

2.

Dans les bigarreaux tardifs, on trouve surtout l’asticot de la mouche des cerises et il faut l’éradiquer avec un insecticide foudroyant que l’on se procure en jardinerie traditionnelle. Le puceron noir est également un des ennemis des cerisiers. Il faut alors traiter avec un anti-pucerons.

3.

La gomme, la cloque, le coryneum, la brunissure, l’anthracnose sont aussi dus à des cryptogrammes venant sur les cerisiers. Il faut alors acheter un anti-maladies pour fruitiers et traiter le plus rapidement possible.

4.

Les polypores sont des champignons qui s’attaquent au bois de l’arbre et le font dépérir. Il faut traiter en hiver avec un traitement contre les champignons et les parasites. Il faut aussi éliminer le bois mort et panser les plaies au mastic fluide. Des apports d’engrais seront aussi nécessaires.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on