Comment protéger les pêchers des maladies et des parasites ?

 

par joc |

     
Comment protéger les pêchers des maladies et des parasites ?

Les pêchers sont des arbres rustiques et vigoureux. Ils ont cependant de nombreux ennemis chez les parasites et attrapent aussi des maladies. Il va donc falloir les traiter en prévention ou faire du curatif si l’on s’aperçoit que les arbres sont malades. La surveillance des fruitiers sera quand même la première chose à faire.

Étapes de réalisation

1.

Dans les parasites, les plus actifs sont le Capnode qui est un gros insecte noir et dont la larve ronge l’écorce au ras du sol. Les Kermès sont aussi très fréquents sur le tronc et les branches du pêcher.

2.

Les pucerons noirs, verts et gris envahissent souvent les pêchers et s’attaquent au feuillage, ce qui donne d’importantes déformations. Il faut alors traiter à l’anti-pucerons. La mouche de Méditerranée pond sur les fruits et les asticots se logent à l’intérieur de ces derniers.

3.

Le corynéum est aussi un ennemi puissant. Il produit des taches brunes sur les feuilles puis des trous et les fruits deviennent impropres à la consommation. Le traitement se fait en hiver avec de l’anti-pucerons et de l’anti-cochenilles.

4.

Au printemps, il faudra traiter avec un insecticide pour fruitiers et si la cloque apparait, il faudra rajouter un anti-maladies. Contre la mouche de méditerranée, il faut utiliser de la poudre totale tous les quinze jours pendant la maturité des fruits. Rajouter aussi de la fumure organique aux pieds des arbres.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on