Comment protéger le raisin de table des maladies et des parasites ?

 

par joc |

     
Comment protéger le raisin de table des maladies et des parasites ?

Quand on a la chance d’avoir une vigne produisant du raisin de table, il faut savoir qu’on doit l’entretenir de façon régulière pour la protéger des maladies et des parasites. On cultive pas mal de chasselas et de muscats mais les deux grands fléaux ennemis de ces races sont le mildiou et l’oïdium.

Étapes de réalisation

1.

On voit apparaitre le mildiou par temps chaud et humide surtout lorsqu’il y a des orages. On peut constater la maladie car elle donne des taches transparentes, huileuses et ensuite sèches. Dans la face intérieure, il se produit une moisissure blanchâtre et si l’attaque est grave, le feuillage est brûlé.

2.

L’oïdium est une maladie des temps secs et souvent froids. Les feuilles et les grappes se parent d’un voile blanchâtre et les grains ne grossissent plus. Ils noircissent et se fendent. Le black-rot est encore une maladie qui se traduit par des taches de points noirs sur les feuilles.

3.

Divers insectes, chenilles et pucerons sont encore des ennemis de nos treilles ainsi que les cochenilles. Il va donc falloir traiter tout ça en hiver et chaque année. Il faut utiliser de l’anti-cochenille et brosser les cèpes si nécessaire.

4.

Pour le mildiou, il faudra traiter en cours de végétation avec un traitement cuprique qui se fera en premier avant la floraison et en second après la floraison. Pour l’oïdium, il faut traiter en prévention avec de l’anti-oïdium et enfin, il faudra pulvériser de l’anti-pucerons.

Chercher un article sur Comment fait-on