Comment mieux supporter les contractions douloureuses avant l’accouchement sans péridurale ?

 

par minet1 |

     
Comment mieux supporter les contractions douloureuses avant l’accouchement sans péridurale ?

Cet article s’adresse surtout aux femmes, mais également aux maris. Certains conseils ont été prodigués par des médecins et des sages-femmes et d’autres ont été recueillis selon les expériences de bon nombre de femmes ayant déjà accouché. Les détails.

Étapes de réalisation

1.

La première étape consiste surtout à vous préparer moralement. Sachez que chaque douleur consiste à ouvrir votre col pour permettre à bébé de sortir. Apprenez donc à accepter cette douleur.

2.

Par ailleurs, il est important de vous détendre malgré la douleur. Si vous vous crispez, vous empêchez le col de se dilater. Voici un exercice de respiration qui vous aidera dans ce sens : inspirez par le nez, puis expirez jusqu’à ce que vous arriviez au bout de votre souffle.

3.

D’un autre côté, vous pouvez prendre un bain bien chaud pour vous aider à relaxer. La détente est une étape très importante. Bien évidemment, vous prendrez ce bain en attendant d’aller à la maternité.

4.

Faites-vous accompagner à la maternité si possible par votre mari ou quelqu’un qui vous est proche. Cette personne sera présente pour vous caresser, vous cajoler, bref pour vous montrer que vous n’êtes pas seule.

5.

Les accompagnants devront ainsi être à l’affût des moindres besoins de la future maman. Il n’est pas nécessaire de faire de grands gestes pour masser ou soulager, sauf si elle vous le demande expressément. Il suffit juste de la toucher légèrement et la caresser, de manière à ce qu’elle sache qu’elle n’est pas seule.

6.

Les contractions seront de plus en plus intenses. Aussi, bougez, marchez, ou prenez la position qui vous siéra le mieux. Mettez-vous à l’aise, ne restez pas sur le lit car les mouvements aideront votre col à s’ouvrir.

7.

Cependant, les dernières contractions seront si rapprochées que vous n’aurez plus le temps de vous lever. Aussi, lorsque vous n’aurez pas le choix que de rester clouée au lit, allongez-vous sur le côté gauche. Entre deux contractions, détendez-vous autant que vous le pouvez, en reprenant les exercices de respiration donnés plus haut.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

En position allongée, pendant l’exercice de respiration, plaquez votre dos sur le lit lorsque vous expirez. Ce réflexe vous aidera lors de l’expulsion de bébé au moment propice.

Sur le même thème

berindra

Comment bien vivre sa grossesse ?

La grossesse entraîne neuf mois de chamboulements physiques et psychiques. Hormone, prise de poids, saute d’humeur se mélangent avec la sensation de plénitude, la féminité accomplie, l’attente du bébé. Ces changements pourraient être bien véc

Titiana

Comment profiter de vacances à la montagne pendant la grossesse ?

Contrairement aux idées reçues, une femme enceinte peut très bien profiter de vacances à la montagne. Pour que tout se passe bien, il existe toutefois un certain nombre de précautions à prendre. Découvrez comment profiter de belles vacances à la m

miara

Comment amoindrir la douleur des seins pendant la grossesse ?

Durant les premiers mois de la grossesse, il est normal que les seins deviennent douloureux et qu’ils soient, de ce fait, très sensibles. Heureusement, il existe des petites astuces pour y remédier et amoindrir ainsi la douleur.

Chercher un article sur Comment fait-on